Turquie. Il est temps de reconnaître le droit à l'objection de conscience

By Amnesty International, , Index number: EUR 44/010/2012

Amnesty International salue le dernier arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) sur le droit à l'objection de conscience en Turquie. La Cour a conclu à l'unanimité que l'objecteur de conscience et défenseur des droits humains Halil Savda avait subi des violations de son droit de ne pas « être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants » (article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme), de son droit à un procès équitable (article 6) et de son droit à « la liberté de pensée, de conscience et de religion » (article 9).

Choose a language to view report