Ukraine : Action complémentaire: Peine de mort/ préoccupation juridique : Vladimir Ioureïvitch Tchernitsa

Amnesty International a appris que le recours en grâce formé par Vladimir Tchernitsa n’avait toujours pas été examiné par la Commission présidentielle des grâces, ni par le président Léonid Koutchma, alors que la requête a été adressée à ce dernier le 11 septembre 1996. Il s’agit de la dernière voie de recours pour les condamnés à mort et, par conséquent, du dernier espoir pour Vladimir Tchernitsa de ne pas être exécuté.

اختيار لغة لعرض التقرير

تنزيل PDF