Soudan. Une mère risque d’être flagellée et exécutée

Meriam Yehya Ibrahim, Soudanaise chrétienne, a été déclarée coupable d’« adultère » et d’« apostasie », et risque d’être condamnée à la flagellation et à la peine de mort. Cette femme, actuellement détenue avec son fils de 20 mois, est une prisonnière d’opinion.

اختيار لغة لعرض التقرير

تنزيل PDF