Angola: Amnesty International, Omunga et Organização Humanitária Internacional demandent aux autorités angolaises de respecter les droits à la liberté d’expression et de réunion pacifique

Amnesty International et les ONG angolaises Omunga et Organização Humanitária Internacional (OHI) sont très préoccupées par les arrestations arbitraires et la détention de plus de 30 militants pacifiques et du chauffeur d’OHI le 23 juillet à Benguela, en Angola. Pour certains d’entre eux, la détention a duré jusqu’à 7 heures.

اختيار لغة لعرض التقرير

تنزيل PDF