États-Unis. Torture, disparitions forcées et impunité

بقلم ÉFAI, , رقم الوثيقة: AMR 51/036/2008

Au mépris du droit international, le gouvernement américain a autorisé des méthodes d'interrogatoire et des conditions de détention qui, seules ou combinées, violaient l'interdiction internationale visant la torture et les autres traitements cruels, inhumains et dégradants. Dans le même temps, les États-Unis ont fait subir à des personnes des détentions secrètes, des transferts entre États sans respect des garanties juridiques, des disparitions forcées, ainsi que des détentions illimitées sans inculpation ni jugement. Le président américain et des membres du gouvernement ont qualifié de « légales » ces violations des droits humains, avalisées aux plus hauts niveaux de la hiérarchie.

اختر لغة لاستعراض التقرير