Le Conseil mondial du secrétaire général

Le Conseil mondial du secrétaire général est un forum réunissant divers leaders et influenceurs dans le domaine des arts, des affaires et des activités philanthropiques. Il a pour but d'accroître la visibilité d'Amnesty International dans le Sud mondial et de recueillir des fonds pour soutenir le travail de développement de notre présence en Afrique, en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient. Créé en septembre 2013, ce Conseil et ses membres recourent notamment à leur image publique et à leur expertise professionnelle pour promouvoir les droits humains et l'action d'Amnesty International.

Les membres fondateurs du Conseil mondial sont :

Nicole Bieske Amnesty International - Présidente du Bureau exécutif international (membre ex-officio)

 






Conseil mondial du secrétaire général : Foire aux questions



Pour quoi Amnesty International a-t-elle crée un Conseil Mondial ?

Le Conseil mondial a été créé pour aider à recueillir le soutien public et les ressources financières qui alimenteront l'expansion d'Amnesty International en Afrique, en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient. Amnesty International doit s'appuyer sur les bases solides de son appartenance en Europe et en Amérique du Nord pour devenir un véritable mouvement mondial des droits humains. Pour ce faire, l'organisation a récemment lancé une initiative stratégique de quatre ans visant à soutenir la croissance du mouvement dans les pays du Sud, à doubler nos membres, et à exploiter la puissance des nouvelles technologies pour promouvoir et protéger les droits humains dans le monde entier. Ce projet coûtera environ 15 millions de livres sterling sur quatre ans. Ce Conseil mondial du secrétaire général jouera un rôle essentiel dans une transformation nécessaire de l'organisation.

 

Quelles sont les responsabilités des membre du Conseil mondial ?

L'objectif du Conseil mondial est de mobiliser des ressources financières et du soutien touchant à des projets liés à notre stratégie axée sur la croissance dans les pays du Sud (le Sud mondial). Pour atteindre cet objectif, les membres sont invités à défendre Amnesty International au sein de leurs propres réseaux, et à aider le secrétaire général à identifier et à recruter de nouveaux défenseurs des droits humains. Les membres du Conseil travaillent à cet objectif en fonction de leur contexte et de leurs intérêts. Les activités peuvent inclure l'organisation d'un événement pour des donateurs potentiels, la promotion d'Amnesty International par l'intermédiaire de vecteurs traditionnels et des nouveaux médias sociaux, en invitant les sympathisants potentiels à rencontrer le secrétaire général. 

Les membres sont invités à participer à deux réunions « physiques » et à une réunion annuelle par téléphone. Les réunions sont l'occasion de demander aux membres du Conseil d'agir en fonction des priorités stratégiques, des campagnes et de l'impact d'Amnesty International, afin qu'ils puissent mieux agir comme ambassadeurs de l'organisation au sein de leurs réseaux. Les membres ont un mandat de deux ans renouvelable.

 

Comment les membres sont-ils choisis ?

Le Conseil mondial est constitué d'un petit groupe diversifié de personnes influentes, profondément investies dans la défense des droits humains, engagées dans notre collecte de fonds nécessaire à l'expansion d'Amnesty International dans le Sud mondial. 

Les nominations pour les membres du Conseil peuvent provenir de n'importe quelle source, mais doivent parvenir au secrétaire général et au Programme international de collecte de fonds. Le secrétaire général, en consultation avec le président du Conseil, nomme les membres du  Conseil . Le secrétaire général invite les membres à participer.

 

Le Bureau exécutif international joue-t-il un rôle dans le Conseil mondial ?

Pour créer une relation forte avec la gouvernance d'Amnesty International, un membre du Bureau exécutif international d'AI est nommé pour un mandat de deux ans en tant que membre ex-officio du Conseil.

 

Le Conseil mondial at-t-il un rôle dans le processus de décision ou la gouvernance d'Amnesty International ?

Non. Le Conseil mondial ne joue aucun rôle dans la gouvernance d'Amnesty International ou dans la détermination de la politique d'Amnesty International.