Priorités d'Amnesty International pour les sessions du Conseil des droits de l'homme

À Yangon, au Myanmar, des moines bouddhistes défilent en signe de protestation contre le gouvernement militaire.

À Yangon, au Myanmar, des moines bouddhistes défilent en signe de protestation contre le gouvernement militaire.

© APGraphicsBank


Priorités spécifiques en fonction des sessions

Outre les grandes priorités générales indiquées plus bas, Amnesty International concentre ses efforts, lors de chaque session du Conseil, sur des thématiques particulières ou sur des questions spécifiques relatives à un pays. L'organisation estime que l'action du Conseil peut permettre d'améliorer le respect des droits humains dans ces domaines.

Priorités d'Amnesty International concernant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU pour l'année 2008
Priorités d'Amnesty International concernant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU pour l'année 2007
Priorités d'Amnesty International concernant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU pour l'année 2006

La principale priorité d'Amnesty International est de faire en sorte que le Conseil des droits de l'homme prenne des mesures efficaces pour la promotion et la protection des droits humains. Dans cette optique, elle mène notamment des actions de pression concernant les aspects institutionnels et procéduraux du Conseil, afin que celui-ci puisse être un organisme efficace au service des droits humains, doté d'une véritable autorité. Amnesty International se mobilise par exemple sur les points suivants :

Élection d'États membres au Conseil : Amnesty International considère qu'il est essentiel, pour que le Conseil des droits de l'homme s'acquitte efficacement de sa mission, que les États qui y siègent soient réellement acquis à la cause des droits humains.

Action d'Amnesty International dans le contexte des élections au Conseil des droits de l'homme

Nomination des experts mandatés dans le cadre des procédures spéciales : pour que le système des procédures spéciales fonctionne efficacement, il est indispensable que soient nommés des experts, hommes et femmes, indépendants, impartiaux et compétents, originaires de toutes les régions du monde.

Action menée par Amnesty International afin de promouvoir les procédures spéciales

Examen périodique universel (EPU) : afin de contribuer à la mission de promotion et de protection des droits humains dans tous les pays qui est celle du Conseil, l'EPU doit se concentrer sur les principaux problèmes relatifs aux droits humains que connaissent les pays passés en revue, et proposer des mesures concrètes pour améliorer le respect de ces droits.

La procédure de l'EPU et le travail mené par Amnesty International avec ce mécanisme