Bénin


La situation des droits humains : République du Bénin


Amnesty International  Rapport 2013


L'entrée
Bénin est maintenant en ligne

Chef de l’État et du gouvernement Thomas Boni Yayi

Peine de mort abolie en pratique
Population 9,3 millions

Espérance de vie 55,4 ans

Mortalité des moins de cinq ans (M/F) 147 / 143 ‰

Taux d’alphabétisation des adultes 34,7 %


Les conditions carcérales étaient très éprouvantes et ne satisfaisaient pas aux normes internationales. Des membres des forces de sécurité responsables de recours excessif à la force jouissaient toujours de l’impunité. 


Contexte


Plusieurs manifestations contre le coût élevé de la vie au Bénin ont eu lieu pendant l’année. Les manifestants protestaient contre l’augmentation du prix de produits de première nécessité comme le maïs, le riz, l’huile et le ciment. 


Conditions carcérales


Dans plusieurs établissements pénitentiaires, la forte surpopulation, en grande partie due au grand nombre de détenus en attente de procès depuis des années, rendait les conditions carcérales très éprouvantes. Celles-ci ne satisfaisaient pas aux normes internationales et plusieurs centaines d’enfants étaient détenus avec des adultes. 


Impunité 


Les membres de la garde présidentielle auteurs présumés des coups de feu qui ont tué deux personnes et blessé au moins cinq autres en mai 2007 à Ouidah, à 35 kilomètres à l’ouest de Cotonou, la capitale, n’avaient toujours pas été jugés fin 2008. Une enquête a été ouverte sur cette affaire mais ses résultats n’ont pas été rendus publics.


Peine de mort


En mai, le Bénin a été soumis à l’examen périodique universel (EPU) des Nations unies et s’est engagé à appliquer un moratoire sur les exécutions. Le Groupe de travail de l’EPU a recommandé au Bénin de ratifier le deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort.


Visites d’Amnesty International


Un représentant d’Amnesty International s’est rendu au Bénin en novembre.