Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

29 février 2012

Russie : il faut placer les droits humains au cœur du programme politique

Russie : il faut placer les droits humains au cœur du programme politique
Le prochain président de la Russie doit placer les droits humains au cœur de sa politique.

Le prochain président de la Russie doit placer les droits humains au cœur de sa politique.

© Yury Goldenshteyn/Demotix


À l'heure où la première génération d'électeurs n'ayant pas connu l'Union soviétique se rend aux urnes, les espoirs et les attentes de tous les Russes restent les mêmes : pouvoir bénéficier pleinement, après en avoir été privés si longtemps, de leurs droits les plus fondamentaux en tant qu'individus et en tant que citoyens.
Source: 
Sergueï Nikitine, responsable du bureau d'Amnesty International en Russie
Date: 
Me, 29/02/2012

Il faut que le vainqueur de l'élection présidentielle du 4 mars en Russie place les droits humains au cœur de son programme politique, a déclaré Amnesty International.

Au cours des dernières semaines, tous les candidats ont évoqué des sujets qui empêchent la société russe de tirer pleinement parti de son immense potentiel.

Dans son document A Human Rights Agenda for Russia, Amnesty International explique pourquoi il est essentiel que des solutions reposant sur les droits humains soient adoptées pour que la Russie puisse avancer.

« À l'heure où la première génération d'électeurs n'ayant pas connu l'Union soviétique se rend aux urnes, les espoirs et les attentes de tous les Russes restent les mêmes : pouvoir bénéficier pleinement, après en avoir été privés si longtemps, de leurs droits les plus fondamentaux en tant qu'individus et en tant que citoyens », a déclaré Sergueï Nikitine, responsable du bureau d'Amnesty International en Russie.

« Durant les élections, on entend souvent les mots justes prononcés par différents candidats. Cette fois, il faut que le futur président présente des mesures spécifiques pour obtenir le changement, et qu'il passe à l'action. Il ne peut plus y avoir d'excuses.

Nous prions instamment le prochain président de ne pas décevoir les électeurs et d'élever la Russie au rang de nouveau chef de file mondial en matière de droits humains, afin que le pays puisse se montrer à la hauteur des attentes politiques et économiques de son peuple », a conclu Sergueï Nikitine.

Thème

Droits économiques, sociaux et culturels 
Liberté d'expression 
Normes relatives aux droits humains 
Impunité 
Prisonniers d'opinion 
Orientation sexuelle et identité de genre  

Pays

Russie 

Région ou pays

Europe et Asie centrale 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

15 janvier 2015

Dans un rapport rendu public jeudi 15 janvier, Amnesty International appelle les autorités de transition du Burkina Faso à ouvrir une enquête sur l’utilisation d’une force... Pour en savoir plus »

12 janvier 2015

Un nouveau rapport d’Amnesty International décrit le manque tragique de progrès réalisés dans la reconstruction du pays depuis le tremblement de terre de 2010, il y a cinq ans... Pour en savoir plus »

08 décembre 2014

Une démarche généreuse a transformé l’ouvrière chinoise Liu Ping en militante anticorruption acharnée. Liao Minyue, sa fille, raconte ce qui s’est passé.

 

Pour en savoir plus »
16 janvier 2015

Au moins 69 arrestations se sont succédé en France cette semaine, les prévenus comparaissant pour « apologie du terrorisme », infraction dont la définition reste vague. Le... Pour en savoir plus »

12 décembre 2014

L’avocat Mohammed al Roken a été condamné à 10 ans d’emprisonnement en juillet 2013 à la suite d’une vague de répression contre les militants politiques et les... Pour en savoir plus »