Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Toute l'actualité

Filtre
18 mai 2010

Deux hommes arrêtés en décembre 2009 après leur cérémonie de fiançailles encourent une peine pouvant aller jusqu'à 14 ans d'emprisonnement.

""
11 mai 2010

Le gouvernement d'union est exhorté à mettre fin à toutes les poursuites judiciaires malveillantes engagées contre des personnes exerçant leur droit à la liberté d'expression, à la suite de l'acquittement de Roy Bennett, opposant au président Robert Mugabe.

""
28 avril 2010

Victoire Ingabire, présidente des Forces démocratiques unifiées et candidate à l'élection présidentielle d'août 2010, a été accusée d'idéologie du génocide et de collaboration avec une organisation « terroriste ».

""
20 avril 2010

Amnesty International a exhorté la police du Zimbabwe à cesser d'intimider les militants et de les empêcher d'exercer leur droit de se réunir pacifiquement.

""
19 avril 2010
Alin Hilowle Hassan, qui dirige Isha, une organisation de défense des droits humains située dans la région de Bay et Bakool, dans le sud de la Somalie, a été enlevé chez lui à Baidoa.
""
09 avril 2010
Au début du mois d'avril, des membres de l'organisation de défense des droits humains Social Action ont été interpellés et placés en détention après avoir quitté leur bureau.
""
31 mars 2010

L'artiste Owen Maseko a été arrêté après avoir participé à une exposition dépeignant les atrocités commises dans la région du Matabeleland durant les années 1980.

""
19 mars 2010

À l'approche des élections d'avril, Amnesty International redoute une augmentation des manœuvres de harcèlement, des arrestations arbitraires, des détentions, de la torture ou d'autres formes de mauvais traitements de la part des forces de sécurité.

""
25 février 2010

Les troubles que connaît le pays sont liés à des appels lancés par des sympathisants du président Gbagbo, qui demandent que des dizaines de milliers d'« étrangers » soient exclus de la liste électorale.

""
24 février 2010

Gertrude Hambira a pris la fuite après que cinq hommes et une femme, qui se sont présentés comme des agents de la Division des enquêtes criminelles, ont effectué une descente au siège de son syndicat.

""
23 février 2010

Le correspondant radio Ali Yusuf Adan a été capturé après la diffusion d'un reportage indiquant que le groupe armé Al Shabab avait tué un homme dans le district de Wanleweyn.

""
18 février 2010
Amnesty International exhorte le président du Rwanda, Paul Kagame, à montrer son attachement à la liberté d'expression au lendemain d'une attaque ciblant deux membres des Forces démocratiques unifiées.
""
10 février 2010
Depuis la formation du gouvernement d'union nationale, il y a un an, des défenseurs des droits humains et des opposants supposés sont toujours la cible d'actes de torture et de harcèlement ainsi que de poursuites motivées par des considérations politiques.
""
19 janvier 2010
Amnesty International demande au gouvernement de veiller à ce que cette attaque ne serve pas à justifier des violations des droits des habitants de Cabinda sous la forme d'arrestations et de détentions arbitraires.
""
07 janvier 2010
Steven Monjeza et Tiwonge Chimbalanga ont été arrêtés en décembre, deux jours après leur « cérémonie traditionnelle de fiançailles »
""
07 décembre 2009
Amnesty International a fermement condamné la violente répression exercée par les forces de sécurité soudanaises contre les personnes qui ont participé à une manifestation à caractère politique à Khartoum lundi 7 décembre.
""
03 décembre 2009
La délégation d'Amnesty International a également recueilli des informations sur plus de 40 personnes dont on ne connaît pas le sort. Ces violations des droits humains font suite à un massacre lors d'une manifestation politique en septembre.
""
16 octobre 2009
Le projet de loi contre l'homosexualité soumis au Parlement ougandais le 14 octobre 2009 bafoue les libertés fondamentales et doit être immédiatement retiré.
""
01 octobre 2009
Amnesty International demande la création d'une commission d'enquête internationale qui aurait pour mission de faire la lumière sur les brutales attaques commises par des militaires lors d'opérations de répression d'un rassemblement massif le 28 septembre à Conakry.
""
04 septembre 2009
Les six journalistes avaient été condamnés le 6 août à une peine statutaire de deux ans d'emprisonnement et à une amende de 250 000 dalasi (environ 6 600 euros) pour diffamation et sédition.
""