Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

24 décembre 2008

Zimbabwe : un pays au bord du gouffre

Zimbabwe : un pays au bord du gouffre
La population du Zimbabwe va encore connaître en 2009 une année très difficile, à moins qu'un accord politique ne soit trouvé pour mettre fin à la rapide dégradation de la situation sociale et économique dans le pays.

Des milliers de Zimbabwéens risquent de mourir en raison de l'épidémie de choléra qui a débuté en août, alors que près de la moitié de la population a besoin d'une aide alimentaire. La réaction internationale face aux multiples crises qui frappent le pays est compliquée par le fait que les autorités zimbabwéennes ont à de nombreuses reprises tenté de politiser les actions humanitaires et de dissimuler la gravité des problèmes pour des raisons politiques.

L'épidémie de choléra qui a débuté en août a mis en évidence l'état de délabrement des services de santé. Officiellement, plus de 1 200 personnes sont mortes, et près de 24 000 cas ont été relevés. Mais le nombre de décès pourrait être bien plus élevé que ce qui est annoncé, principalement du fait de l'absence de moyens suffisants pour enregistrer tous les cas.

Des demandeurs d'asile qui venaient d'arriver en Afrique du Sud ont dit à Amnesty International que dans certains villages on avait enregistré jusqu'à une dizaine de morts. Plusieurs grands hôpitaux ont été fermés, et les médecins et infirmiers qui travaillent dans les hôpitaux publics mènent une longue grève pour protester contre leurs mauvaises conditions de travail et la pénurie de médicaments. Les centres de soins paroissiaux, qui apportent une aide médicale dans de nombreuses communautés rurales, seraient également sur le point de ne plus pouvoir fonctionner.  

Pourtant, le choléra est une maladie qui peut être prévenue et guérie. L'épidémie actuelle a été déclenchée par l'effondrement de la gestion du réseau d'alimentation en eau et du réseau d'assainissement dans de grandes villes du Zimbabwe, y compris dans la capitale, Harare.

Plus de cinq millions de Zimbabwéens touchés par la grave pénurie alimentaire dépendent de l'aide humanitaire internationale. Amnesty International a rencontré en décembre dans la ville de Musina, à la frontière sud-africaine, des personnes qui s'étaient réfugiées dans les provinces de Masvingo et du Matabeleland pour fuir la faim. Elles ont dit à l'organisation que dans les zones rurales de nombreuses familles en étaient réduites à se nourrir de fruits sauvages.

Des travailleurs humanitaires lui ont également indiqué que les récoltes de la saison 2008-2009 avaient été désastreuses pour un grand nombre de familles qui n'ont pas pu se procurer des semences et des fertilisants. Le nombre de personnes ayant besoin d'une aide alimentaire va probablement encore augmenter en 2009.

L'instabilité politique, l'épidémie de choléra et l'insécurité alimentaire poussent des milliers de Zimbabwéens à franchir la frontière de pays voisins. On dénombrerait un millier d'enfants non accompagnés dans la seule ville frontalière de Musina. Figurent également parmi ceux qui fuient le pays des jeunes gens qui craignent une intensification des violences politiques en cas d'échec de l'accord signé par les principaux partis politiques du Zimbabwe le 15 septembre.

Thème

Détention 
Disparitions et enlèvements 
Impunité 
Médecine et santé 
Pauvreté 

Pays

Zimbabwe 

Région ou pays

Afrique 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

29 juillet 2014

Le parti au pouvoir au Burundi mène une campagne musclée d’intimidation contre les détracteurs du gouvernement, et son organisation de jeunesse commet des crimes en toute... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
25 juillet 2014

Des experts d'Amnesty International répondent à certaines des questions soulevées par le conflit Israël/Gaza.

Pour en savoir plus »