Des détenus égyptiens racontent : les gardiens leur ont tiré dessus durant les émeutes