Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

29 juin 2011

Égypte : le jugement est attendu dans l'affaire Khaled Said

Égypte : le jugement est attendu dans l'affaire Khaled Said

Amnesty International exhorte les autorités égyptiennes à veiller à ce que justice soit rendue à Khaled Said, un Égyptien qui aurait été battu à mort par deux policiers il y a un an.

Le jugement dans l'affaire des deux policiers accusés du meurtre de Khaled Said en juin 2010 à Alexandrie est attendu jeudi 30 juin.

Âgé de 28 ans, Khaled Said aurait été traîné hors d'un cybercafé par des policiers en juin 2010 et battu à mort.

Des images choquantes prises à la morgue de son visage à peine reconnaissable ont largement circulé sur Internet et son cas est devenu un cri de ralliement pour le mouvement favorable à la réforme qui a éclaté en Égypte en début d'année.

« Un an après sa mort, la famille de Khaled Said attend toujours que justice lui soit rendue. Cette affaire illustre l'idée largement répandue que les autorités égyptiennes ne s'efforcent guère de rendre justice, non seulement à Khaled Said, mais aussi à tous ceux qui ont été blessés ou tués illégalement par les forces de sécurité lors des manifestations massives du début d'année, a fait savoir Malcolm Smart, directeur du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d'Amnesty International.

« Cette conviction est exacerbée par la lenteur des procès impliquant des policiers accusés d'avoir tué des manifestants durant le soulèvement, alors que plus de 800 d'entre eux sont morts, et par le fait que les policiers poursuivis n'ont généralement pas été suspendus de leurs fonctions et sont en position d'intimider les témoins et de détourner la loi. »

D'après Ahmed al Sebaie, chef des médecins légistes égyptiens, Khaled Said est mort par étouffement après avoir avalé un sachet de marijuana, et non parce qu'il a été roué de coups par les policiers. Ahmed al Sebaie a depuis été démis de ses fonctions.

S'adressant à Amnesty International, la mère de Khaled Said a indiqué : « Je suis furieuse lorsque j'entends les assassins de mon fils et leurs avocats continuer de salir sa réputation. Ils ne souhaitent pas le laisser en paix, même mort. »

Elle a ajouté qu'elle n'assisterait pas à l'audience jeudi 30 juin, en raison de problèmes de santé.

Pour en savoir plus :

Les exigences de changement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (page spéciale)

Pays

Égypte 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

Thème

Exécutions extrajudiciaires et autres homicides illégaux 
Liberté d'expression 
Application des lois 
Crise Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

09 octobre 2014

Le président tchadien Idriss Déby a été mis en garde au sujet du projet de loi homophobe actuellement examiné par le Parlement : son adoption constituerait une violation... Pour en savoir plus »

04 octobre 2014

Les États-Unis sont quasiment le seul pays du monde à incarcérer des milliers de prisonniers en isolement cellulaire pendant de longues périodes ou pour une durée indéterminée... Pour en savoir plus »

23 septembre 2014

Le commerce, la fabrication et l’exportation des instruments de torture par des entreprises chinoises, en plein essor, alimentent les violations des droits humains en Afrique... Pour en savoir plus »

20 octobre 2014

Des dizaines de familles se retrouveront à la rue si les autorités françaises procèdent à l’évacuation prévue cette semaine d’un campement rom installé dans une banlieue de... Pour en savoir plus »

03 septembre 2014

La décapitation du journaliste américain Steven Sotloff par des militants de l’État islamique est le dernier en date d’une série de crimes de guerre perpétrés par le groupe... Pour en savoir plus »