Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

15 octobre 2009

Les États-Unis d'accord pour participer aux négociations pour un traité sur le commerce des armes. Mais à quel prix !

Les États-Unis d'accord pour participer aux négociations pour un traité sur le commerce des armes. Mais à quel prix !
Oxfam International et Amnesty International ont salué l'annonce faite par le gouvernement américain devant les Nations unies ce 15 octobre 2009, indiquant leur soutien au lancement de négociations en vue de l'adoption d'un traité sur le commerce des armes. Les deux organisations internationales ont néanmoins souligné le prix très élevé de l'appui des États-Unis.

Cet infléchissement de la position du plus grand exportateur d'armes au monde constitue une avancée décisive vers l'ouverture de négociations officielles aux Nations unies en vue de prévenir les transferts d'armes irresponsables. La décision montre que le gouvernement Obama a la volonté réelle de réduire les conséquences négatives de l'absence de contrôle du commerce des armes classiques.

Sous le gouvernement Bush, les États-Unis avaient été le seul pays au monde à voter contre le processus devant mener à l'adoption d'un traité sur le commerce des armes.

Le gouvernement américain a apporté son soutien au processus ce 15 octobre, mais à la condition que les décisions lors de la conférence finale soient prises par consensus.

Ce droit de veto risque d'affaiblir de façon dramatique le traité définitif, affirment Oxfam International et Amnesty International.

« Le monde attendait depuis longtemps que les États-Unis apportent leur adhésion aux négociations en vue de l'adoption d'un traité sur le commerce des armes, a déclaré Debbie Hillier, conseillère pour les questions de contrôle des armes au sein d'Oxfam International. Les États ne doivent néanmoins pas se plier aux exigences américaines visant à octroyer un droit de veto à chaque pays, car cette mesure risque de placer l'ensemble du processus à la merci de toutes sortes d'aléas lors des négociations. Nous demandons à tous les gouvernements de rejeter cette condition. »

Une rencontre décisive entre les gouvernements est prévue ce mois-ci à New York pour lancer les négociations officielles en vue de l'adoption d'un traité mondial sur le commerce des armes.

De nouvelles normes doivent être décidées, ont indiqué les deux organisations internationales, afin d'interdire le transfert international d'armes susceptibles d'être utilisées pour commettre de graves violations du droit humanitaire ou du droit international relatif aux droits humains, ou de nuire au développement durable.

« Le gouvernement américain vient enfin de déclarer qu'il veut un traité sur le commerce des armes fort et solide, comprenant les normes les plus strictes possibles, a indiqué Brian Wood, d'Amnesty International. Mais en accordant à chaque État le droit de faire échouer la conférence des Nations unies qui se tiendra en 2012, les États-Unis risquent d'affaiblir grandement un accord visant à combattre les transferts d'armes irresponsables qui brisent d'innombrables vies dans le monde entier, ou de retarder l'adoption d'un tel traité. »

Pour en savoir plus :

Rappel à l'ONU de la nécessité d'une prise en compte des droits humains dans le futur traité sur le commerce des armes (nouvelle, 8 octobre 2009)
Halte au commerce de la terreur. Comment l'intégration de règles relatives aux droits humains dans le Traité sur le commerce des armes peut contribuer à garantir une véritable sécurité (plaquette, 5 octobre 2009)
Succès record pour la semaine d'action en faveur d'un traité sur le commerce des armes (nouvelle, 22 juin 2009)
Vous pouvez également consulter le site web Contrôlez les armes

Thème

Conflit armé 
Équipement militaire, de sécurité et de police 
Nations unies 

Campagnes

Contrôle des armes et droits humains 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

18 septembre 2014

Les policiers et les militaires nigérians torturent couramment des hommes, des femmes et des adolescents – parfois âgés de seulement 12 ans – au moyen de diverses méthodes... Pour en savoir plus »

04 septembre 2014

Depuis plusieurs années, Amnesty International enquête et recueille des éléments de preuve sur la torture au Mexique. Voici quelques-uns des faits les plus troublants. 

Pour en savoir plus »
11 août 2014

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau... Pour en savoir plus »

02 septembre 2014

Les poursuites engagées par les autorités turques contre des personnes les ayant critiquées sur Twitter mettent en évidence la profonde hypocrisie du pays hôte du Forum sur la... Pour en savoir plus »

03 septembre 2014

La décapitation du journaliste américain Steven Sotloff par des militants de l’État islamique est le dernier en date d’une série de crimes de guerre perpétrés par le groupe... Pour en savoir plus »