Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

23 juillet 2010

Trafigura est déclarée coupable de la tragédie provoquée par le déversement de déchets toxiques

Trafigura est déclarée coupable de la tragédie provoquée par le déversement de déchets toxiques

Amnesty International s'est félicitée ce vendredi 23 juillet 2010 du jugement de culpabilité rendu par un tribunal hollandais à l'encontre de la multinationale Trafigura, qui a acheminé des déchets dangereux à Amsterdam tout en occultant leur véritable nature, avant de les exporter vers la Côte d'Ivoire.

À l'aune de ce jugement, pour la première fois, Trafigura est tenue pour pénalement responsable d'avoir participé à l'exportation de déchets dangereux vers la Côte d'Ivoire.

« Cette décision paraît accablante, Trafigura ayant précédemment nié toute implication dans un quelconque acte illicite. Les déchets, finalement déversés en Côte d'Ivoire, ont eu des répercussions majeures sur la vie de dizaines de milliers de personnes, a expliqué Benedetta Lacey, conseillère spéciale d'Amnesty International qui s'est rendue en Côte d'Ivoire et s'est entretenue avec des victimes de cette tragédie.

« Si ce jugement constitue un grand pas en avant, l'histoire est loin d'être terminée pour les personnes concernées. Certaines questions demeurent sans réponse quant aux éventuelles conséquences du déversement de déchets toxiques pour la santé de la population. En outre, il reste à décontaminer totalement les zones où les déchets ont été déversés. »

Cette décision soulève également de graves questions quant aux manquements des autorités des Pays-Bas, qui auraient pu éviter la tragédie en empêchant les déchets de quitter le territoire hollandais. Ces interrogations demeurent sans réponse. Amnesty International analyse actuellement le texte intégral du jugement définitif.

En juillet 2006, Trafigura a déchargé d'un bateau à Amsterdam des déchets destinés à être éliminés. Toutefois, pour des raisons de coûts, ces déchets ont de nouveau été chargés et transportés jusqu'en Côte d'Ivoire.

Ils ont alors été déversés, en août 2006, en divers lieux de l'agglomération d'Abidjan. À la suite de cette opération, plus de 100 000 personnes avaient consulté un médecin en raison de différents problèmes de santé et 15 décès avaient été signalés.

Le ministère public hollandais a mis l'accent sur les événements qui se sont déroulés aux Pays-Bas. Il semble qu'il n'ait pas pris en compte les répercussions de ce déversement en Côte d'Ivoire, ce qui illustre à quel point il est difficile de poursuivre des entreprises pour des agissements opérés à l'échelon international.

« La communauté internationale doit de toute urgence tirer les leçons de cet événement. Les États doivent faire davantage pour s'assurer que les multinationales respectent les droits humains, tant sur leur sol qu'à l'étranger », a conclu Benedetta Lacey.

Pour en savoir plus :

En Côte d'Ivoire, l'accord sur le versement d'indemnités pour le déversement de déchets toxiques pourrait donner lieu à des abus (nouvelle, 15 février 2010)
Côte d'Ivoire : les victimes du déversement de déchets toxiques sont anxieuses d'obtenir justice (nouvelle, 3 février 2010)
Côte d'Ivoire : parodie de justice pour les victimes du déversement de déchets toxiques (nouvelle, 22 janvier 2010)
Il faut déjouer la tentative de spoliation des victimes du déversement de déchets toxiques en Côte d'Ivoire (nouvelle, 18 décembre 2009)
Côte d'Ivoire. Lettre ouverte au ministre de la Justice et des Droits de l'Homme (lettre ouverte, 18 décembre 2009)
Côte d'Ivoire : des victimes du déversement de déchets toxiques reviennent sur leur « petite victoire » (nouvelle, 10 novembre 2009)

Thème

Entreprises et droits humains 

Pays

Côte d'Ivoire 

Région ou pays

Afrique 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

21 août 2014

Les mineurs accusés d’être des membres de groupes armés dans le cadre du conflit qui perdure au Mali croupissent dans des prisons pour adultes, tandis que les violations des... Pour en savoir plus »

11 août 2014

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau... Pour en savoir plus »

11 août 2014

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau... Pour en savoir plus »

21 août 2014

Après avoir fui leur pays et survécu à une traversée périlleuse de la Méditerranée, les migrants africains en Italie tombent aux mains de trafiquants

Pour en savoir plus »
29 août 2014

Le militant pacifiste Mohamed Bachir Arab est détenu au secret depuis qu'il a été arrêté par les services de renseignement syriens le 2 novembre 2011. Il fait partie des... Pour en savoir plus »