Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

17 décembre 2008

Le journaliste qui a lancé des chaussures a été passé à tabac, d’après son frère

Le journaliste qui a lancé des chaussures a été passé à tabac, d’après son frère
Le journaliste qui a lancé ses chaussures contre le président des États-Unis George W. Bush aurait subi plusieurs blessures après un passage à tabac par des agents de sécurité. D’après certaines informations, Mountazer Al Zaïdi, qui a depuis été admis à l’hôpital, a été frappé à la tête avec une crosse de fusil.

Son frère, Dargham Al Zaïdi, a déclaré à la BBC le 16 décembre que Mountazer Al Zaïdi a eu une main et des côtes fracturées, une hémorragie interne et une blessure à l’œil à la suite des coups qui lui ont été infligés après son arrestation. Il aurait par ailleurs été remis aux autorités judiciaires.

Mountazer Al Zaïdi a lancé ses chaussures contre le président George W. Bush le 14 décembre lors d'une conférence de presse conjointe, à Bagdad, du président des États-Unis et du Premier ministre irakien. Cet incident a été largement couvert par les médias du monde entier.

Mountazer Al Zaïdi est un correspondant de la chaîne de télévision irakienne Al Baghdadia, basée au Caire. Il aurait été enlevé par des groupes armés et détenu et interrogé par les forces des États-Unis en Irak en 2007.

Aux termes de la législation irakienne, il encourt une peine pouvant aller jusqu’à deux ans d'emprisonnement et une amende pour avoir publiquement insulté un chef de l'État étranger.

Le président George W. Bush était en visite à Bagdad où il a signé avec le Premier ministre irakien Nouri Al Maliki un accord de sécurité relatif au rôle et à la présence des troupes américaines en Irak.

Amnesty International a appelé les autorités irakiennes à enquêter au sujet des informations selon lesquelles Mountazer Al Zaïdi a été battu.

« Amnesty International n’admet aucun acte de violence, a déclaré Malcolm Smart, d’Amnesty International. Les autorités irakiennes ont cependant le devoir d’enquêter sur toutes les allégations relatives à des tortures et à d'autres mauvais traitements infligés à Mountazer Al Zaïdi, et de déférer à la justice toute personne présumée responsable de tels actes.

« Elles devraient également révéler où se trouve cet homme, veiller à ce qu’il soit autorisé à communiquer dans les plus brefs délais et régulièrement avec un avocat et avec sa famille et à ce qu'il reçoive tous les soins médicaux dont il a besoin, et le protéger contre la torture et les mauvais traitements. »

Pays

Irak 
États-Unis 

Région ou pays

Amériques 

Thème

Torture et mauvais traitements 
Procès et systèmes juridiques 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

22 juillet 2014

Le gouvernement gambien doit abolir les lois et pratiques draconiennes à l’origine de deux décennies de violations généralisées des droits humains, a déclaré Amnesty... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
07 juillet 2014

La condamnation à 15 ans de prison d’un éminent avocat saoudien, défenseur des droits humains, est un nouveau coup porté au militantisme pacifique et à la liberté d’... Pour en savoir plus »