Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

20 juillet 2011

Ex-Yougoslavie : arrestation du dernier fugitif soupçonné de crimes de guerre

Ex-Yougoslavie : arrestation du dernier fugitif soupçonné de crimes de guerre

L'arrestation mercredi 20 juillet du dernier suspect serbe recherché par un tribunal pénal international de l'ONU fait franchir un pas en avant à la quête de justice pour les personnes victimes de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre en Croatie, a déclaré Amnesty International.

Goran Hadžić est accusé d'être conjointement responsable du meurtre, de l'emprisonnement et de l'asservissement au travail forcé de Croates et d'autres civiles entre 1991 et 1993.

Il vivait dans la clandestinité depuis son inculpation par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie en 2004.

« Grâce à cette arrestation, qui n'a que trop tardé, les victimes de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en Croatie pourront enfin obtenir justice, a déclaré Sian Jones, responsable des recherches sur la Serbie à Amnesty International.

« L'arrestation de Goran Hadžić met en relief la nécessité pour les autorités des pays de l'ex-Yougoslavie de continuer d'enquêter sur les personnes soupçonnées de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de génocide et, lorsqu'il existe suffisamment de preuves recevables, d'engager des poursuites à leur encontre. »

« Il y a des dizaines de milliers de tels suspects pour lesquels les autorités de ces pays n'ont engagé aucune enquête à ce jour. »

« Les autorités nationales doivent faire montre de volonté politique et de persévérance. La communauté internationale a la responsabilité, quant à elle, de vérifier que la justice de chacun de ces pays poursuit bien les auteurs des crimes odieux commis par toutes les parties au conflit, et de fournir une aide financière ou autre quand cela est nécessaire. »

Goran Hadžić aurait, en tant que « président » de la république serbo-croate autoproclamée de Krajina, donné l'ordre de déplacer de force de ce territoire les Croates et d'autres entre 1991 et 1993.

Parmi les crimes auxquels est associé Goran Hadžić figure la torture et le meurtre de 250 Croates et autres personnes qui avaient été transférés de force de l'hôpital de Vukovar à la ferme d'Ovcara par des membres de l'Armée fédérale yougoslave (JNA) et les membres de groupes paramilitaires.

L'arrestation de Goran Hadžić intervient moins de deux mois après celle de l'ancien général bosno-serbe Ratko Mladić.

« Le Conseil de sécurité doit veiller maintenant à ce que le Tribunal dispose du temps et des ressources nécessaires pour juger Goran Hadžić et Ratko Mladić dans le respect des normes les plus strictes en matière de justice internationale », a conclu Sian Jones.

Pour en savoir plus :

L'arrestation de Ratko Mladić, une étape essentielle vers la justice (nouvelle, 26 mai 2011)
Croatia: Briefing to the European Commission on the progress made by the Republic of Croatia on prosecution of war crimes (rapport, 20 mai 2011)
Croatie. Un jugement décisif du Tribunal international pour l'ex-Yougoslavie rend justice aux victimes de crimes de guerre (communiqué de presse, 15 avril 2011)
Le procès de Radovan Karadzic doit avoir lieu pour que les victimes de la guerre de Bosnie obtiennent justice (nouvelle, 26 octobre 2009)

Thème

Justice internationale 
Procès et systèmes juridiques 

Pays

Serbie 

Région ou pays

Europe et Asie centrale 

Campagnes

Justice internationale 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

21 août 2014

Les mineurs accusés d’être des membres de groupes armés dans le cadre du conflit qui perdure au Mali croupissent dans des prisons pour adultes, tandis que les violations des... Pour en savoir plus »

11 août 2014

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau... Pour en savoir plus »

11 août 2014

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau... Pour en savoir plus »

02 septembre 2014

Les poursuites engagées par les autorités turques contre des personnes les ayant critiquées sur Twitter mettent en évidence la profonde hypocrisie du pays hôte du Forum sur la... Pour en savoir plus »

29 août 2014

Le militant pacifiste Mohamed Bachir Arab est détenu au secret depuis qu'il a été arrêté par les services de renseignement syriens le 2 novembre 2011. Il fait partie des... Pour en savoir plus »