Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

13 janvier 2010

Le militant palestinien Jamal Juma a été libéré

Le militant palestinien Jamal Juma a été libéré
Amnesty International salue la libération du militant des droits humains palestinien Jamal Juma, qui avait été placé en détention par l'armée israélienne à la fin de l'année dernière.

Jamal Juma a été arrêté en décembre 2009 à la suite d'une série de manifestations contre la construction du mur/barrière en Cisjordanie, et il a rejoint en détention les militants Abdallah Abu Rahma et Mohammed Othman.

Amnesty International a demandé la semaine dernière que ces trois hommes soient libérés à moins qu'ils ne soient jugés dans le cadre d'un procès équitable. Jamal Juma a été remis en liberté mardi dans la soirée, mais Abdallah Abu Rahma et Mohammed Othman ont été maintenus en détention.

« Sans la pression internationale je ne serais pas dehors aujourd'hui, a déclaré Jamal Juma à Amnesty International mercredi.

« Vous savez que des pressions sont exercées depuis l'étranger à cause de la façon dont les gardiens vous traitent. Hier j'ai été libéré sans inculpation et je vous remercie tous pour votre intervention et votre soutien.

« Mais beaucoup d'autres sont toujours détenus, et les arrestations de militants sont chaque jour plus nombreuses. Les autorités doivent mettre fin à ce harcèlement. »


Les militants des droits humains Jamal Juma, Abdallah Abu Rahma et Mohammed Othman font campagne depuis des années contre le mur/barrière en attirant l'attention au sujet de ses répercussions négatives sur les Palestiniens, en organisant l'opposition populaire et en manifestant pacifiquement.

Les trois militants ont fait savoir à de nombreuses reprises qu'ils étaient déterminés à respecter le principe de non-violence et, à la connaissance d'Amnesty International, il n'existe pas d'éléments crédibles prouvant qu'ils auraient recouru à la violence ou prôné son usage.

Amnesty International est préoccupée par le fait qu'Abdallah Abu Rahma et Mohammed Othman sont détenus uniquement parce qu'ils ont exercé, pourtant légitimement, leur droit à la liberté d'expression en s'opposant au mur/barrière érigé par Israël.

Ils sont, dans ces circonstances, des prisonniers d'opinion et doivent par conséquent être libérés immédiatement et sans condition, à moins qu'ils ne soient jugés, de manière pleinement conforme aux normes internationales relatives à l'équité des procès, pour des infractions prévues par la loi.


  Demandez à Israël de libérer les deux militants encore détenus 

Thème

Militants 
Détention 
Liberté d'expression 
Prisonniers d'opinion 

Pays

Israël et territoires palestiniens occupés 
Autorité palestinienne 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

15 décembre 2014

Militante exemplaire, Maria Shongwe a surmonté un certain nombre d’obstacles auxquels sont confrontées de nombreuses femmes et jeunes filles en Afrique du Sud, notamment... Pour en savoir plus »

16 décembre 2014

Chelsea Manning purge une peine de 35 ans de prison pour avoir communiqué des informations confidentielles du gouvernement américain au site Internet Wikileaks. Depuis sa... Pour en savoir plus »

08 décembre 2014

Une démarche généreuse a transformé l’ouvrière chinoise Liu Ping en militante anticorruption acharnée. Liao Minyue, sa fille, raconte ce qui s’est passé.

 

Pour en savoir plus »
11 décembre 2014

Le commandant de sous-marin John Remø prenait soin de dissimuler toutes les preuves, cachant les vêtements de femme à la cave. Ce n’est qu’au bout de 30 ans que le... Pour en savoir plus »

12 décembre 2014

L’avocat Mohammed al Roken a été condamné à 10 ans d’emprisonnement en juillet 2013 à la suite d’une vague de répression contre les militants politiques et les... Pour en savoir plus »