Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

15 juillet 2008

Omar Khadr doit être immédiatement rapatrié au Canada

Omar Khadr doit être immédiatement rapatrié au Canada
Réagissant à la diffusion publique, ce mardi 15 juillet 2008, d’une vidéo montrant le ressortissant canadien Omar Khadr en train d’être interrogé au centre de détention américain de Guantanámo Bay, Amnesty International a demandé que ce jeune homme soit immédiatement rapatrié au Canada.

Cette vidéo est la première d’un interrogatoire à Guantanámo et montre Omar Khadr en train d’être interrogé par des agents canadiens en 2003, alors qu’il n’avait que seize ans.

Elle ne montre pas directement des mauvais traitements, mais on y voit le détenu pleurer, demander de l’aide à plusieurs reprises et montrer ses blessures aux fonctionnaires canadiens. On y constate également qu’il ne bénéficiait d’aucune assistance juridique.

« En traitant Omar Khadr de la sorte pendant sa détention, les États-Unis violent leurs obligations aux termes du droit international, selon lequel, dans tout acte concernant des mineurs, l’intérêt supérieur de l’enfant doit primer », a déclaré Amnesty International.

« En refusant de reconnaître la qualité de mineur d’Omar Khadr et de le traiter en conséquence, les États-Unis ont bafoué les normes internationales. »

Le 19 juin 2008, le jeune homme a comparu devant une commission militaire à Guantanámo dans le cadre d’une audience préliminaire. La date de son procès a été fixée au 8 octobre 2008.

« Les accusés mineurs au moment des faits qui leur sont reprochés ne devraient en aucun cas pouvoir être jugés par des commissions militaires, car les règles qui régissent ces commissions ne prévoient aucune disposition d’aucune sorte en matière de justice pour les mineurs, a souligné Amnesty International. Omar Khadr devrait être soit rapatrié et jugé par un tribunal ordinaire au Canada, soit libéré. »

L’organisation a ajouté que le système des commissions militaires dans son ensemble était fondamentalement mauvais et devait être abandonné pour toutes les affaires.

Informations générales

Omar Khadr a été arrêté par l’armée américaine en Afghanistan en 2002, à l’âge de quinze ans. Il est détenu à Guantanámo Bay depuis l’âge de seize ans et a aujourd’hui vingt-et-un ans.

Les gouvernements canadiens successifs n’ont cessé de répéter qu’ils avaient demandé et reçu des autorités américaines des assurances selon lesquelles le jeune homme était traité humainement dans le cadre de sa détention à Guantanámo. Cependant, des documents rendus publics le 10 juillet 2008 (à la suite d’une décision de la Cour suprême canadienne, qui a établi en décembre 2007 qu’Omar Khadr devait avoir accès à certaines transcriptions de ses interrogatoires par des agents canadiens en 2003 et en 2004) ont révélé que le gouvernement canadien était au courant que le jeune homme était soumis à des techniques dites « de pression et de contrainte ». Or, les fonctionnaires canadiens ont malgré tout poursuivi leurs interrogatoires.

Pour obtenir de plus amples informations sur le cas d’Omar Khadr, veuillez consulter le document suivant :

USA: In whose best interests? Omar Khadr, child ‘enemy combatant’ facing military commission, 16 avril 2008, http://www.amnesty.org/en/library/info/AMR51/028/2008/en

Autres documents sur le même thème :

http://www.amnesty.org/en/library/info/AMR51/066/2008/en http://www.amnesty.org/fr/library/info/AMR51/065/2008/fr http://www.amnesty.ca/resource_centre/news/view.php?load=arcview&article...

Thème

Enfants 

Pays

États-Unis 

Région ou pays

Amériques 

Campagnes

Pas de sécurité sans droits humains 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

18 septembre 2014

Les policiers et les militaires nigérians torturent couramment des hommes, des femmes et des adolescents – parfois âgés de seulement 12 ans – au moyen de diverses méthodes... Pour en savoir plus »

25 septembre 2014

La loi sur l’avortement au Salvador est l’une des plus restrictives au monde. L’avortement est totalement interdit, dans toutes les circonstances, et de lourdes peines de... Pour en savoir plus »

23 septembre 2014

Le commerce, la fabrication et l’exportation des instruments de torture par des entreprises chinoises, en plein essor, alimentent les violations des droits humains en Afrique... Pour en savoir plus »

30 septembre 2014

Un an après les naufrages de Lampedusa qui ont fait plus de 500 morts, un nouveau rapport d’Amnesty International souligne à quel point la honteuse passivité de certains... Pour en savoir plus »

03 septembre 2014

La décapitation du journaliste américain Steven Sotloff par des militants de l’État islamique est le dernier en date d’une série de crimes de guerre perpétrés par le groupe... Pour en savoir plus »