Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

23 janvier 2009

Les soldats israéliens ont laissé des maisons dans un état effroyable à Gaza

Les soldats israéliens ont laissé des maisons dans un état effroyable à Gaza
Malgré le cessez-le-feu déclaré dimanche 18 janvier, des navires israéliens tirent tous les matins des obus en direction de la côte de Gaza. Neuf personnes ont été blessées à cause de tels bombardements effectués depuis un navire israélien, a-t-on indiqué mercredi à l'équipe d'Amnesty International qui s'est rendue à Gaza.

Dans le cinquième message qu'elle a déposé sur le blog d'Amnesty International (en anglais), l'équipe raconte qu'elle a rendu visite jeudi à des familles dont la maison a été prise de force par l'armée israélienne et utilisée comme position militaire au cours des trois semaines de conflit.

Dans leurs maisons, Amnesty International a vu du matériel militaire de l'armée israélienne abandonné sur place, notamment des sacs de couchage, des kits médicaux, des boîtes de cartouches vides et des douilles de cartouches : autant de preuves irréfutables de l'occupation des maisons par des soldats.

Dans chacune des maisons que l'équipe a visitées, les pièces avaient été mises à sac. Les meubles étaient retournés ou brisés. Les vêtements, les documents et les autres biens et objets personnels des familles qui y vivaient étaient éparpillés sur le sol et souillés. Dans un cas quelqu'un avait uriné dessus.

Dans le secteur de Sayafa, dans le nord de la bande de Gaza, plusieurs cartons pleins d'excréments avaient été laissés dans une maison alors que les soldats auraient pu utiliser les toilettes, qui fonctionnaient. Des menaces telles que « la prochaine fois ce sera bien pire » avaient été inscrites en hébreux sur les murs. Dans tous les cas, les soldats avaient percé des trous dans les murs extérieurs pour des postes d'observation ou de tir.

Chris Cobb-Smith, l'expert militaire qui fait partie de l'équipe d'Amnesty International, a été officier dans l'armée britannique pendant près de vingt ans. Il dit avoir été abasourdi par ce qu'il a vu et par le comportement et le manque de discipline manifeste des soldats israéliens. « Les maisons de Gazaouis ont été pillées, vandalisées et souillées. Les soldats israéliens ont laissé derrière eux non seulement des tas de détritus et d'excréments mais aussi des munitions et d'autres fournitures militaires. On ne s'attend pas à cela de la part d'une armée professionnelle », a-t-il indiqué.

Dans la plupart des cas, les familles avaient fui ou avaient été chassées de chez elles par les soldats. Mais parfois les soldats ont empêché les gens de partir et les ont utilisés comme « boucliers humains ».

Abu Abdallah a déclaré à l'équipe d'Amnesty International que les soldats qui s'étaient emparés de sa maison à Hay al Salam, à l'est de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, les avaient enfermés, lui, sa femme et leurs neuf enfants, pendant deux jours dans la cave. « Nous n'avions pas d'eau pour boire et les soldats ne nous ont pas permis d'aller en chercher.  J'ai dû en prendre au réservoir de la chasse d'eau avec un petit récipient pour que nos jeunes enfants puissent boire. Je suis allé pleurer plusieurs fois dans les toilettes. Je ne voulais pas pleurer devant mes enfants. »

Pour en savoir plus :

Blog d'Amnesty International sur la crise à Gaza (en anglais)
La crise à Gaza (page spéciale)
Vies sacrifiées, vies détruites à Gaza (nouvelle, 22 janvier 2009)
L'équipe d'Amnesty International s'entretient avec des victimes à Gaza (nouvelle, 21 janvier 2009)
Gaza en ruines : l'équipe d'Amnesty International rend compte de la situation (nouvelle, 20 janvier 2009)
Israël a utilisé du phosphore blanc dans des zones civiles de Gaza (nouvelle, 19 janvier 2009)
Une équipe d'Amnesty International entre dans la bande de Gaza (nouvelle, 19 janvier 2009)
L'armée israélienne bombarde un complexe de l'ONU (nouvelle, 15 janvier 2009)
Un embargo sur les armes est indispensable alors que le nombre de victimes civiles augmente à Gaza (nouvelle, 15 janvier 2009)
Il faut qu'une enquête soit menée sur le conflit de Gaza et que les responsables rendent des comptes (nouvelle, 14 janvier 2009)

Thème

Conflit armé 
Groupes armés 
Crimes contre l'humanité et crimes de guerre 
Équipement militaire, de sécurité et de police 

Pays

Israël et territoires palestiniens occupés 
Autorité palestinienne 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

15 septembre 2014

La nouvelle mission de maintien de la paix des Nations unies en République centrafricaine doit être déployée de toute urgence dans son intégralité pour être en mesure d’assurer... Pour en savoir plus »

04 septembre 2014

Depuis plusieurs années, Amnesty International enquête et recueille des éléments de preuve sur la torture au Mexique. Voici quelques-uns des faits les plus troublants. 

Pour en savoir plus »
11 août 2014

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau... Pour en savoir plus »

02 septembre 2014

Les poursuites engagées par les autorités turques contre des personnes les ayant critiquées sur Twitter mettent en évidence la profonde hypocrisie du pays hôte du Forum sur la... Pour en savoir plus »

03 septembre 2014

La décapitation du journaliste américain Steven Sotloff par des militants de l’État islamique est le dernier en date d’une série de crimes de guerre perpétrés par le groupe... Pour en savoir plus »