Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

6 janvier 2010

Mexique : Amnesty International engage les autorités à protéger les défenseurs des droits humains après la mort d'une militante

Mexique : Amnesty International engage les autorités à protéger les défenseurs des droits humains après la mort d'une militante
Amnesty International a exhorté les autorités mexicaines à prendre des mesures pour protéger les défenseurs des droits humains après qu'une militante, qui avait participé à des actions contre la violence et les violations des droits fondamentaux imputables à l'armée, eut été tuée par balle dans les environs de Ciudad Juárez.

Dimanche 3 janvier 2010, un groupe d'hommes armés dont on ignore l'identité a tenté d'enlever Josefina Reyes devant un magasin de la ville de Guadalupe. D'après un témoignage, elle a résisté à ses agresseurs, qui lui ont tiré dans la tête.

Avant de la tuer, ils auraient déclaré : « tu te crois forte parce que tu es avec les organisations ».

Josefina Reyes avait participé à des événements et des manifestations visant à dénoncer les violences commises dans la région, notamment les violations des droits humains perpétrées par des militaires chargés de lutter contre le crime organisé. En août 2009, elle avait pris part à un forum contre la militarisation et la répression à Ciudad Juárez, consacré à l'étude des violations croissantes des droits fondamentaux commises par l'armée.

Amnesty International estime que les autres défenseurs des droits humains de la Coordination des organisations de la société civile de Ciudad Juárez risquent également d'être victimes de tentatives d'intimidation et d'agressions.

Cipriana Jurado, une autre militante des droits humains qui a travaillé en étroite collaboration avec Amnesty International sur des cas de violations imputables à l'armée, pourrait notamment être prise pour cible.

« Les autorités doivent veiller à ce que Cipriana Jurado et les autres défenseurs des droits humains de la Coordination des organisations de la société civile de Ciudad Juárez bénéficient immédiatement d'une protection efficace », a déclaré a déclaré Kerrie Howard, directrice adjointe du programme Amériques d'Amnesty International.

Amnesty International a demandé aux autorités de mener sans délai une enquête approfondie et impartiale sur le meurtre de Josefina Reyes, de rendre publiques les conclusions de ces investigations et de déférer à la justice les responsables présumés de cet homicide.

Depuis 2007, la violence liée au crime organisé s'est intensifiée au Mexique : les médias ont signalé plus de 14 000 homicides imputables aux cartels de la drogue. Un très grand nombre de ces meurtres ont eu lieu à Ciudad Juárez, à la frontière avec les Etats-Unis.

Le gouvernement du président Calderón a envoyé plusieurs milliers de policiers fédéraux et plus de 50 000 militaires dans les zones les plus touchées, en particulier à Ciudad Juárez, afin de lutter contre le crime organisé et les cartels.

Thème

Militants 
Exécutions extrajudiciaires et autres homicides illégaux 
Liberté d'expression 

Pays

Mexique 

Région ou pays

Amériques 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

18 septembre 2014

Les policiers et les militaires nigérians torturent couramment des hommes, des femmes et des adolescents – parfois âgés de seulement 12 ans – au moyen de diverses méthodes... Pour en savoir plus »

25 septembre 2014

La loi sur l’avortement au Salvador est l’une des plus restrictives au monde. L’avortement est totalement interdit, dans toutes les circonstances, et de lourdes peines de... Pour en savoir plus »

23 septembre 2014

Le commerce, la fabrication et l’exportation des instruments de torture par des entreprises chinoises, en plein essor, alimentent les violations des droits humains en Afrique... Pour en savoir plus »

30 septembre 2014

Un an après les naufrages de Lampedusa qui ont fait plus de 500 morts, un nouveau rapport d’Amnesty International souligne à quel point la honteuse passivité de certains... Pour en savoir plus »

03 septembre 2014

La décapitation du journaliste américain Steven Sotloff par des militants de l’État islamique est le dernier en date d’une série de crimes de guerre perpétrés par le groupe... Pour en savoir plus »