Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

13 juin 2011

Malaisie : les autorités doivent arrêter le président soudanais recherché pour crimes de guerre

Malaisie : les autorités doivent arrêter le président soudanais recherché pour crimes de guerre

Le gouvernement malaisien doit immédiatement annuler son invitation au président soudanais Omar el Béchir et l'arrêter s'il se rend en Malaisie, a déclaré Amnesty International lundi 13 juin.

La veille, les autorités malaisiennes ont annoncé qu'Omar el Béchir participerait au Langkawi International Dialogue, un forum économique organisé en Malaisie du 19 au 21 juin 2011.

La Cour pénale internationale (CPI) a décerné des mandats d'arrêt à l'encontre du chef d'État soudanais pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre au Darfour.

« La Malaisie ne doit pas se transformer en port d'escale pour les fugitifs de la justice internationale, a souligné Donna Guest, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d'Amnesty International. Le gouvernement malaisien doit interdire à Omar el Béchir d'entrer sur son territoire, et l'arrêter s'il se présente. »

Amnesty International s'est réjouie lorsque la Malaisie a fait part, le 21 mars, de son intention de devenir partie au Statut de Rome et de reconnaître la compétence de la Cour pénale internationale. Dans son annonce, le ministre malaisien de la Justice, Nazri Aziz, a affirmé : « Nous faisons ainsi savoir que la Malaisie rejette les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et le génocide. »

Quand le Conseil de sécurité des Nations unies a saisi la CPI de la situation au Darfour en 2005, il a exhorté tous les États à coopérer pleinement avec cette instance. Même si la Malaisie n'est pas encore partie au Statut de Rome de la CPI, Amnesty International estime que les autorités doivent arrêter Omar el Béchir s'il arrive dans ce pays.

« L'invitation de la Malaisie à Omar el Béchir est en totale contradiction avec sa décision de rejoindre la CPI, a ajouté Donna Guest. Au lieu d'accueillir des personnes recherchées par la CPI, la Malaisie doit réaffirmer son engagement en faveur de la justice. »

Pour en savoir plus :

Djibouti refuses to arrest Sudanese President Omar Al-Bashir (déclaration publique, 9 mai 2011)
Soudan. Impunité persistante pour les violations des droits humains au Darfour (déclaration publique, 3 mars 2011)
Bringing Power to Justice: Absence of immunity for heads of state before the International Criminal Court (rapport, 9 décembre 2010)

Thème

Justice internationale 

Pays

Malaisie 
Soudan 

Région ou pays

Afrique 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

09 octobre 2014

Le président tchadien Idriss Déby a été mis en garde au sujet du projet de loi homophobe actuellement examiné par le Parlement : son adoption constituerait une violation... Pour en savoir plus »

04 octobre 2014

Les États-Unis sont quasiment le seul pays du monde à incarcérer des milliers de prisonniers en isolement cellulaire pendant de longues périodes ou pour une durée indéterminée... Pour en savoir plus »

23 septembre 2014

Le commerce, la fabrication et l’exportation des instruments de torture par des entreprises chinoises, en plein essor, alimentent les violations des droits humains en Afrique... Pour en savoir plus »

20 octobre 2014

Des dizaines de familles se retrouveront à la rue si les autorités françaises procèdent à l’évacuation prévue cette semaine d’un campement rom installé dans une banlieue de... Pour en savoir plus »

03 septembre 2014

La décapitation du journaliste américain Steven Sotloff par des militants de l’État islamique est le dernier en date d’une série de crimes de guerre perpétrés par le groupe... Pour en savoir plus »