Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

17 novembre 2008

L'armée israélienne assouplit les restrictions pour l'entrée de l'aide humanitaire à Gaza

L'armée israélienne assouplit les restrictions pour l'entrée de l'aide humanitaire à Gaza
Lundi, pour la première fois depuis deux semaines, l'armée israélienne a permis l'entrée à Gaza d'un nombre limité de camions transportant de l'aide humanitaire. Cependant, du fait du blocus et des restrictions apportées à l'entrée des biens et fournitures à Gaza, les réserves sont depuis longtemps épuisées.

« Il faut qu'Israël permette, au minimum, l'arrivée régulière, libre et sans entrave à Gaza de l'aide humanitaire, des fournitures médicales et des autres biens de première nécessité, a déclaré Donatella Rovera, chargée de recherches sur Israël et les territoires palestiniens occupés à Amnesty International.

« Le mince filet d'aide humanitaire et de fournitures médicales qu'Israël laisse entrer à Gaza ne suffit pas pour répondre aux besoins quotidiens essentiels de la population, et encore moins pour faire des réserves. Alors, quand l'arrivée de ces biens est suspendue, ne serait-ce quelques jours, cela provoque immédiatement une crise parce qu'il n'y a pas de provisions. »

« Cela va permettre de tenir quelques jours. Et après, comment fera-t-on ? », a souligné Christopher Gunness, porte-parole de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), au sujet de la reprise de l'approvisionnement.

L'armée israélienne n'a cependant pas assoupli les restrictions sur le carburant industriel fourni à titre de don par l'Union européenne et nécessaire pour les centrales électriques de Gaza. En conséquence, de vastes secteurs de la ville de Gaza sont toujours privés d'électricité.

Le 4 novembre, six militants palestiniens ont été tués par des frappes israéliennes. Depuis, 10 autres encore ont été tués, victimes de frappes aériennes et d'autres offensives menées par les forces israéliennes. Ces attaques ont été suivies par des tirs de barrage de roquettes palestiniennes sur des villes et villages israéliens voisins. Deux civils israéliens ont été légèrement blessés, mais la plupart des roquettes ont touché des zones désertes, ne faisant pas de victimes et ne causant pas de dommages.

Amnesty International a de nouveau demandé qu'il soit très rapidement mis fin à cette dangereuse série d'attaques et de contre-attaques.

« Les forces israéliennes et les groupes armés palestiniens doivent immédiatement cesser de commettre des attaques et des actes qui mettent en danger la vie de la population civile de Gaza et du sud d'Israël, a ajouté Donatella Rovera. Le cessez-le-feu observé pendant cinq mois et demi avait apporté un peu de répit aux civils. Les deux parties doivent avoir conscience des conséquences de leurs agissements. »

Pour en savoir plus :

L'armée israélienne bloque l'entrée de l'aide humanitaire à Gaza (nouvelle, 14 novembre 2008)
Le cessez-le-feu en péril à Gaza (nouvelle, 5 novembre 2008)
Sanction collective à Gaza : les civils pris au piège (article, 12 août 2008)

Thème

Groupes armés 
Discrimination 
Droits économiques, sociaux et culturels 
Pauvreté 

Pays

Israël et territoires palestiniens occupés 
Autorité palestinienne 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

29 juillet 2014

Le parti au pouvoir au Burundi mène une campagne musclée d’intimidation contre les détracteurs du gouvernement, et son organisation de jeunesse commet des crimes en toute... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
25 juillet 2014

Des experts d'Amnesty International répondent à certaines des questions soulevées par le conflit Israël/Gaza.

Pour en savoir plus »