Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

8 juillet 2010

Indonésie. Libération d'un prisonnier d'opinion incarcéré pour avoir levé un drapeau

Indonésie. Libération d'un prisonnier d'opinion incarcéré pour avoir levé un drapeau

Amnesty International salue la libération d'un prisonnier d'opinion qui avait été incarcéré pour son rôle dans une manifestation pacifique impliquant un lever de drapeau.

Yusak Pakage, 31 ans, a été libéré le mercredi 7 juillet au matin de la prison de Doyo Baru à Sentani, dans la province de Papouasie. Il purgeait une peine de 10 ans pour le rôle qu'il avait joué dans une manifestation pacifique, en décembre 2004, au cours de laquelle avait été hissée l'Étoile du matin, emblème de l'indépendance papoue.

D'après des sources locales, Yusak Pakage a été libéré car il s'est vu accorder la grâce présidentielle en juin, après que le ministre indonésien de la Justice et des Droits humains eut rendu visite à des prisonniers politiques en mai 2010. Yusak Pakage a purgé la moitié de sa peine de 10 ans d'emprisonnement.

Au moment de sa libération, il a remercié Amnesty International et Human Rights Watch pour leurs actions en sa faveur.

« Nous sommes ravis que Yusak Pakage ait été libéré mais il n'aurait jamais dû être condamné. Les autorités devraient toujours faire la différence entre les militants politiques pacifiques et les groupes violents, a déclaré Isabelle Arradon, chercheuse d'Amnesty International chargée de l'Indonésie.

« Elles devraient notamment cesser d'arrêter, de placer en détention et de condamner des personnes uniquement pour avoir agité un drapeau aux Moluques ou en Papouasie. »

Filep Karma, un prisonnier d'opinion âgé de 50 ans qui avait également été arrêté en 2004 pour son rôle dans la manifestation, continue de purger une peine de 15 ans prononcée pour « rébellion ». Détenu à la prison d'Abepura, dans la province de Papouasie, il a besoin de soins médicaux de toute urgence. Bien qu'il ait récemment obtenu l'autorisation d'aller à Jakarta pour y être soigné, les autorités indonésiennes retardent son départ.

« Le gouvernement indonésien devrait immédiatement organiser le transfert de Filep Karma à Jakarta afin qu'il puisse y recevoir des soins, puis le remettre en liberté », a ajouté Isabelle Arradon.

En Indonésie, de très nombreux militants politiques qui manifestaient sans violence en Papouasie et aux Moluques ont été interpellés, placés en détention et parfois condamnés à de longues peines d'emprisonnement pour avoir assisté ou participé à des cérémonies pacifiques de lever de drapeau.

« Amnesty International ne prend pas position sur le statut politique de quelque province que ce soit en Indonésie, mais le droit à la liberté d'expression, y compris le droit de plaider pacifiquement pour l'organisation de référendums, l'indépendance ou d'autres solutions politiques, doit être respecté », a déclaré Isabelle Arradon.

Thème

Militants 
Liberté d'expression 
Prisonniers d'opinion 

Pays

Indonésie 

Région ou pays

Asie - Pacifique 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

10 juillet 2014

Amnesty International rend publics les noms de certaines des personnes soupçonnées d’avoir ordonné ou commis les atrocités qui se déroulent actuellement en République... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
07 juillet 2014

La condamnation à 15 ans de prison d’un éminent avocat saoudien, défenseur des droits humains, est un nouveau coup porté au militantisme pacifique et à la liberté d’... Pour en savoir plus »