Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

8 octobre 2008

Un journaliste égyptien gracié

Un journaliste égyptien gracié
Le président égyptien Hosni Moubarak a gracié Ibrahim Eissa, un journaliste condamné pour avoir publié des informations considérées par les autorités comme préjudiciables à l’intérêt public et à la stabilité nationale.

Condamné en première instance à six mois d’emprisonnement, le rédacteur en chef du quotidien Al Dustour avait vu sa peine réduite à deux mois de détention en appel. Il avait été maintenu en liberté sous caution dans l’attente de l’examen de son pourvoi en cassation. La mesure de grâce a été prise le 6 octobre, à l’occasion de la Fête des forces armées.

Ibrahim Eissa avait publié des articles laissant entendre que la santé du président Moubarak s’était détériorée. Selon les autorités, ces articles étaient mensongers et ont porté préjudice à la situation économique du pays en provoquant le retrait d'investissements étrangers d'un montant estimé à 350 millions de dollars.

Amnesty International se réjouit de la mesure de grâce prise en faveur d'Ibrahim Eissa et demande de nouveau aux autorités égyptiennes de modifier la loi controversée sur la presse ainsi que toutes les autres dispositions du Code pénal qui font de l’information légitime une infraction ; l’organisation engage également le gouvernement à cesser d’utiliser les procès en diffamation pour harceler les journalistes et les empêcher d’informer la population sur des sujets d’intérêt public légitime.

Pour en savoir plus :

Deux mois de prison pour un journaliste égyptien (nouvelle, 29 septembre 2008)

Thème

Détention 
Liberté d'expression 
Procès et systèmes juridiques 

Pays

Égypte 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

15 décembre 2014

Militante exemplaire, Maria Shongwe a surmonté un certain nombre d’obstacles auxquels sont confrontées de nombreuses femmes et jeunes filles en Afrique du Sud, notamment... Pour en savoir plus »

16 décembre 2014

Chelsea Manning purge une peine de 35 ans de prison pour avoir communiqué des informations confidentielles du gouvernement américain au site Internet Wikileaks. Depuis sa... Pour en savoir plus »

08 décembre 2014

Une démarche généreuse a transformé l’ouvrière chinoise Liu Ping en militante anticorruption acharnée. Liao Minyue, sa fille, raconte ce qui s’est passé.

 

Pour en savoir plus »
11 décembre 2014

Le commandant de sous-marin John Remø prenait soin de dissimuler toutes les preuves, cachant les vêtements de femme à la cave. Ce n’est qu’au bout de 30 ans que le... Pour en savoir plus »

12 décembre 2014

L’avocat Mohammed al Roken a été condamné à 10 ans d’emprisonnement en juillet 2013 à la suite d’une vague de répression contre les militants politiques et les... Pour en savoir plus »