Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

24 juillet 2007

La Libye libère les infirmières bulgares et le médecin palestinien

La Libye libère les infirmières bulgares et le médecin palestinien
Les cinq infirmières bulgares et le médecin palestinien libérés de prison en Libye sont arrivés en Bulgarie, ce qui a mis fin à une affaire tragique marquée par une profonde injustice.

Accusés d’avoir délibérément inoculé le virus du sida à plus de 400 enfants libyens, tous les six avaient été condamnés à mort une première fois en 2004. Ils ont toujours nié cette accusation et affirmé qu'on les avait torturés en détention pour les contraindre à «avouer». Leur condamnation à mort avait été annulée en appel par la Cour suprême, mais ils avaient été de nouveau reconnus coupables et condamnés à mort à l’issue d’un second procès inéquitable en 2006.

La libération des six soignants, qui intervient une semaine après la décision de commuer leur condamnation à mort, aurait été rendue possible par la conclusion d’un accord entre la Libye et l’Union européenne visant à renforcer les liens entre les deux partenaires. Elle fait également suite à l’intense campagne menée par Amnesty International depuis le début de cette affaire.

La Fondation Kadhafi pour le développement, dirigée par l'un des fils du dirigeant libyen, a aussi joué un rôle prépondérant. Cette organisation est l’une des rares dans le pays à avoir exprimé régulièrement sa préoccupation au sujet des procès et du traitement des infirmières et du médecin. Il avait été convenu qu'un fonds international verse une compensation financière aux familles des enfants contaminés, en échange de la commutation des six condamnations à mort.

«Cette décision des autorités libyennes est la bienvenue, a déclaré Malcolm Smart, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International. Celles-ci doivent maintenant procéder sans tarder à une réforme de la justice pour que de tels événements ne puissent jamais se reproduire en Libye.»

Les infirmières et le médecin avaient été arrêtés en 1999 après que des centaines d’enfants eurent été contaminés par le VIH dans un hôpital de Benghazi. 

Pays

Libye 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

Thème

Procès et systèmes juridiques 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

22 juillet 2014

Le gouvernement gambien doit abolir les lois et pratiques draconiennes à l’origine de deux décennies de violations généralisées des droits humains, a déclaré Amnesty... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
25 juillet 2014

Des experts d'Amnesty International répondent à certaines des questions soulevées par le conflit Israël/Gaza.

Pour en savoir plus »