Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

4 mars 2011

Amnesty International condamne l'exécution de cinq hommes à Taiwan

Amnesty International condamne l'exécution de cinq hommes à Taiwan

Amnesty International réprouve l'exécution de cinq hommes, qui s'est déroulée le 4 mars 2011 à Taiwan.

Ces cinq hommes, Wang Chih-huang, Wang Kuo-hua, Chuang Tien-chu, Guang Chung-yen et Chung Teh-shu, ont été passés par les armes. Ils avaient été condamnés à la peine capitale séparément pour des crimes commis entre 1988 et 2005.

« Les autorités taiwanaises ont à de multiples reprises fait état de leur intention d'abolir la peine de mort, mais leurs actes vont – une nouvelle fois – à l'encontre de leurs propres engagements et de la tendance mondiale vers l'abolition de ce châtiment », a déclaré Sam Zarifi, directeur du programme Asie-Pacifique d'Amnesty International.

Ces exécutions sont survenues quatre semaines après que le président Ma Ying-jeou eut présenté des excuses officielles pour l'exécution d'un innocent en 1997.

« Ce n'est que le mois dernier que le président Ma a présenté des excuses pour l'exécution d'un homme innocent. Faire suivre ces déclarations des exécutions de vendredi, cependant, surtout après un laps de temps si court, dénote une indifférence flagrante face au caractère faillible et irréversible de la peine de mort », a ajouté Sam Zarifi.

Les autorités taiwanaises ont opéré un retour aux exécutions l'an dernier, pour la première fois depuis 2005, lorsqu'elles ont mis quatre personnes à mort le 30 avril 2010.

Il n'existe pas à Taiwan de procédure permettant aux personnes se trouvant sous le coup d'une condamnation à mort de former un recours en grâce ou de demander une commutation de peine – droit pourtant reconnu par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, auquel Taiwan est partie et qu'il est juridiquement tenu d'appliquer.

Plus de 70 personnes se trouvent actuellement dans le quartier des condamnés à mort à Taiwan. Les familles ne sont pas informées à l'avance de la date à laquelle l'exécution d'un proche est prévue. Elles l'apprennent après les faits, lorsqu'elles sont invitées à venir chercher sa dépouille à la morgue.

Amnesty International s'oppose à la peine de mort en toutes circonstances, quelles que soient la nature du crime commis, la personnalité de son auteur ou la méthode d'exécution utilisée par l'État.

Campagnes

En finir avec la peine de mort 

Thème

Peine de mort 

Pays

Taiwan 

Région ou pays

Asie - Pacifique 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

22 juillet 2014

Le gouvernement gambien doit abolir les lois et pratiques draconiennes à l’origine de deux décennies de violations généralisées des droits humains, a déclaré Amnesty... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
07 juillet 2014

La condamnation à 15 ans de prison d’un éminent avocat saoudien, défenseur des droits humains, est un nouveau coup porté au militantisme pacifique et à la liberté d’... Pour en savoir plus »