Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

18 février 2011

Les forces de sécurité libyennes prennent pour cibles les manifestants : le bilan des victimes s'alourdit

Les forces de sécurité libyennes prennent pour cibles les manifestants : le bilan des victimes s'alourdit

Amnesty International accuse les autorités libyennes d'avoir tiré sans précaution sur les manifestants opposés au gouvernement, après avoir appris que pas moins de 46 personnes avaient été abattues par les forces de sécurité au cours des dernières 72 heures.

Des sources émanant de l'hôpital al Jala à Benghazi ont informé Amnesty International vendredi 18 février que les patients présentaient le plus souvent des blessures par balle à la tête, à la poitrine et à la nuque.

« Cette augmentation alarmante du nombre de victimes, ainsi que la nature des blessures signalées, donnent à penser que les forces de sécurité sont autorisées à faire usage de la force meurtrière contre des manifestants non armés réclamant un changement politique, a indiqué Malcolm Smart, directeur du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d'Amnesty International.

« Les autorités libyennes doivent immédiatement contrôler leurs forces de sécurité. Les auteurs présumés d'homicides illégaux et d'un recours excessif à la force – tant les auteurs directs de ces agissements que ceux qui les ont ordonnés – doivent être identifiés et traduits en justice. »

Selon des sources émanant de l'hôpital al Jala, le bilan des manifestations qui se sont déroulées à Benghazi jeudi 17 février se monte à 28 victimes et plus de 110 blessés, tandis que trois autres personnes sont mortes lors des rassemblements du 18 février.

Enfin, lors de la « Journée de la colère » organisée le 17 février, au moins 15 personnes auraient été tuées dans la ville d'Al Bayda, située à 100 kilomètres à l'est de Benghazi.

Pour en savoir plus :

Les exigences de changement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (page spéciale)

Thème

Militants 
Exécutions extrajudiciaires et autres homicides illégaux 
Application des lois 
Crise Moyen-Orient et Afrique du Nord 

Pays

Égypte 
Libye 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

29 janvier 2015

Le conflit au Nigeria a coûté la vie à des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, dont beaucoup ont été victimes de Boko Haram. Voici ce qu’il faut savoir sur ce groupe... Pour en savoir plus »

12 janvier 2015

Un nouveau rapport d’Amnesty International décrit le manque tragique de progrès réalisés dans la reconstruction du pays depuis le tremblement de terre de 2010, il y a cinq ans... Pour en savoir plus »

26 janvier 2015

Dans un lieu de détention secret de la province de Laguna, située au sud de la capitale Manille, la Commission a découvert une roue multicolore, inspirée de la Roue de la... Pour en savoir plus »

16 janvier 2015

Au moins 69 arrestations se sont succédé en France cette semaine, les prévenus comparaissant pour « apologie du terrorisme », infraction dont la définition reste vague. Le... Pour en savoir plus »

12 décembre 2014

L’avocat Mohammed al Roken a été condamné à 10 ans d’emprisonnement en juillet 2013 à la suite d’une vague de répression contre les militants politiques et les... Pour en savoir plus »