Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

19 août 2011

De nouvelles attaques en Israël et à Gaza mettent les civils en danger

De nouvelles attaques en Israël et à Gaza mettent les civils en danger

Les forces israéliennes et les groupes armés palestiniens doivent cesser de mener des attaques aveugles et disproportionnées qui mettent en danger les civils, a déclaré Amnesty International ce vendredi 19 août à la suite de plusieurs attaques dans le sud d'Israël et d'une série de raids aériens menés par les forces israéliennes dans la bande de Gaza.

D'après les informations reçues, ce 19 août des groupes armés palestiniens auraient lancé sans discernement 10 roquettes, peut-être plus, dans le sud israélien, blessant au moins six personnes – dont une grièvement – dans la ville d'Ashdod.

Pendant ce temps, les forces israéliennes ont poursuivi leurs raids aériens sur de nombreux sites de la bande de Gaza, après une série d'autres frappes menées dans la journée et la nuit du jeudi 18 août qui ont fait au moins sept morts, dont deux enfants et quatre membres de l'aile militaire des Comités de résistance populaire.

« Le fait que des civils aient été blessés et tués ces deux derniers jours en Israël et à Gaza est extrêmement préoccupant, et l'escalade des attaques souligne la nécessité, pour les deux parties au conflit, de prendre toutes les précautions possibles pour éviter de blesser des civils », a déclaré Malcolm Smart, directeur du Programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

Au moins 20 Palestiniens avaient été blessés avant 14 heures (heure locale) ce vendredi. Les services d'ambulance et de premiers secours de Gaza ont indiqué que la plupart des blessés étaient des femmes et des enfants.

Dans le sud d'Israël, six civils israéliens, un soldat et un policier ont été tués le 18 août dans des attaques contre deux autobus, une voiture privée et un véhicule militaire. Plus d'une trentaine d'Israéliens ont été blessés, dont des civils et des militaires.

Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de ces attaques, mais le gouvernement israélien a incriminé les Comités de résistance populaire.

« Les groupes armés palestiniens doivent cesser immédiatement de lancer sans discernement des roquettes sur Israël », a déclaré Malcolm Smart.

« Par ailleurs, les forces israéliennes doivent respecter les mêmes règles du droit international humanitaire, qui prohibent les attaques contre les civils ainsi que les attaques aveugles et menées de façon disproportionnée. Toutes les parties doivent distinguer les civils des cibles militaires. »

Thème

Conflit armé 
Groupes armés 
Exécutions extrajudiciaires et autres homicides illégaux 

Pays

Égypte 
Israël et territoires palestiniens occupés 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

15 janvier 2015

Dans un rapport rendu public jeudi 15 janvier, Amnesty International appelle les autorités de transition du Burkina Faso à ouvrir une enquête sur l’utilisation d’une force... Pour en savoir plus »

12 janvier 2015

Un nouveau rapport d’Amnesty International décrit le manque tragique de progrès réalisés dans la reconstruction du pays depuis le tremblement de terre de 2010, il y a cinq ans... Pour en savoir plus »

08 décembre 2014

Une démarche généreuse a transformé l’ouvrière chinoise Liu Ping en militante anticorruption acharnée. Liao Minyue, sa fille, raconte ce qui s’est passé.

 

Pour en savoir plus »
16 janvier 2015

Au moins 69 arrestations se sont succédé en France cette semaine, les prévenus comparaissant pour « apologie du terrorisme », infraction dont la définition reste vague. Le... Pour en savoir plus »

12 décembre 2014

L’avocat Mohammed al Roken a été condamné à 10 ans d’emprisonnement en juillet 2013 à la suite d’une vague de répression contre les militants politiques et les... Pour en savoir plus »