Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

19 août 2011

De nouvelles attaques en Israël et à Gaza mettent les civils en danger

De nouvelles attaques en Israël et à Gaza mettent les civils en danger

Les forces israéliennes et les groupes armés palestiniens doivent cesser de mener des attaques aveugles et disproportionnées qui mettent en danger les civils, a déclaré Amnesty International ce vendredi 19 août à la suite de plusieurs attaques dans le sud d'Israël et d'une série de raids aériens menés par les forces israéliennes dans la bande de Gaza.

D'après les informations reçues, ce 19 août des groupes armés palestiniens auraient lancé sans discernement 10 roquettes, peut-être plus, dans le sud israélien, blessant au moins six personnes – dont une grièvement – dans la ville d'Ashdod.

Pendant ce temps, les forces israéliennes ont poursuivi leurs raids aériens sur de nombreux sites de la bande de Gaza, après une série d'autres frappes menées dans la journée et la nuit du jeudi 18 août qui ont fait au moins sept morts, dont deux enfants et quatre membres de l'aile militaire des Comités de résistance populaire.

« Le fait que des civils aient été blessés et tués ces deux derniers jours en Israël et à Gaza est extrêmement préoccupant, et l'escalade des attaques souligne la nécessité, pour les deux parties au conflit, de prendre toutes les précautions possibles pour éviter de blesser des civils », a déclaré Malcolm Smart, directeur du Programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

Au moins 20 Palestiniens avaient été blessés avant 14 heures (heure locale) ce vendredi. Les services d'ambulance et de premiers secours de Gaza ont indiqué que la plupart des blessés étaient des femmes et des enfants.

Dans le sud d'Israël, six civils israéliens, un soldat et un policier ont été tués le 18 août dans des attaques contre deux autobus, une voiture privée et un véhicule militaire. Plus d'une trentaine d'Israéliens ont été blessés, dont des civils et des militaires.

Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de ces attaques, mais le gouvernement israélien a incriminé les Comités de résistance populaire.

« Les groupes armés palestiniens doivent cesser immédiatement de lancer sans discernement des roquettes sur Israël », a déclaré Malcolm Smart.

« Par ailleurs, les forces israéliennes doivent respecter les mêmes règles du droit international humanitaire, qui prohibent les attaques contre les civils ainsi que les attaques aveugles et menées de façon disproportionnée. Toutes les parties doivent distinguer les civils des cibles militaires. »

Thème

Conflit armé 
Groupes armés 
Exécutions extrajudiciaires et autres homicides illégaux 

Pays

Égypte 
Israël et territoires palestiniens occupés 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

24 novembre 2014

Le Groupe Forrest International, compagnie minière belge, n’a pas cessé de mentir à propos de la démolition au bulldozer de centaines d’habitations en République démocratique... Pour en savoir plus »

26 novembre 2014

En 2010, Rogelio Amaya a été arrêté par des policiers et contraint sous la torture à "avouer" un crime. Son histoire est un exemple choquant de l'usage généralisé de la torture... Pour en savoir plus »

23 septembre 2014

Le commerce, la fabrication et l’exportation des instruments de torture par des entreprises chinoises, en plein essor, alimentent les violations des droits humains en Afrique... Pour en savoir plus »

27 novembre 2014

Dans ses souvenirs, rares sont les périodes de la vie de Raymond Gûreme  où il n’a pas été victime de violations et de discriminations dans son... Pour en savoir plus »

05 novembre 2014

Les forces israéliennes ont tué des dizaines de civils palestiniens dans des attaques parfois constitutives de crimes de guerre menées contre des habitations abritant des... Pour en savoir plus »