Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

24 septembre 2009

Troy Davis reçoit la visite d'une délégation composée d'un militant, d'un musicien de rock et d'un parlementaire

Troy Davis reçoit la visite d'une délégation composée d'un militant, d'un musicien de rock et d'un parlementaire
Un militant d'Amnesty International, un musicien et un membre du Parlement britannique rendent visite à Troy Davis, condamné à mort dans l'État américain de Géorgie. Cette délégation cherche à attirer l'attention sur une affaire qui, de l'avis général, serait une erreur judiciaire.

Kim Manning Cooper, qui fait campagne contre la peine de mort au sein de la section britannique d'Amnesty International, fait équipe avec Richard Hughes, batteur du groupe de rock Keane, et Alistair Carmichael, président du groupe parlementaire britannique pour l'abolition de la peine capitale.

« Même ceux qui ne sont pas d'accord avec la position d'Amnesty International, opposée à toutes les exécutions, devraient être choqués par cette affaire, a indiqué Kim Manning Cooper. Les choses risquent désormais de changer, et il est encourageant de constater que le soutien apporté à Troy Davis ne cesse de croître.

« Nous souhaitons qu'un maximum de personnes signent notre pétition en faveur de Troy Davis. Il est vital que les autorités de l'État de Géorgie sachent à quel point les gens se sentent concernés par son tragique destin. »

Selon Richard Hughes, l'affaire Troy Davis illustre de manière « terrifiante » en quoi la peine de mort est une erreur.

« Je me rends en Géorgie aux côtés d'Amnesty International pour rencontrer cet homme remarquable et sa famille, l'assurer de mon soutien et tenter de braquer les projecteurs sur cette affaire et sur les terribles conséquences des exécutions qui continuent d'avoir lieu au nom de la justice. »

Quant à Alistair Carmichael, il s'agit de sa deuxième visite dans le couloir de la mort aux États-Unis – en 2004, il avait rencontré l'Écossais Kenny Richey.

« Il a été libéré par la suite et j'espère sincèrement que je pourrai bientôt en dire de même au sujet de Troy Davis. »

Âgé de quarante ans, Troy Davis attend dans le couloir de la mort depuis 1991 et n'a jamais cessé de clamer son innocence. La date de son exécution a été fixée à trois reprises au cours des deux dernières années, mais la Cour suprême des États-Unis a statué en août 2009 qu'il devait bénéficier d'une audience consacrée à l'examen des éléments appuyant la thèse de son innocence, qu'il a toujours clamée.

Troy Davis a été déclaré coupable en 1991 du meurtre d'un policier, Mark Allen MacPhail, abattu à Savannah, en Géorgie, en 1989. Toutefois, depuis son procès, la plupart des témoins sur lesquels l'État s'est appuyés pour le condamner sont revenus sur leurs déclarations.

La Géorgie est l'un des 35 États américains à maintenir la peine de mort. Depuis que les États-Unis ont repris les exécutions judiciaires en 1977, plus de 1 170 hommes et femmes ont été mis à mort. Quarante-cinq de ces exécutions ont eu lieu dans l'État de Géorgie.

Pour en savoir plus :

Restez informés en consultant le blog de Kim Manning-Cooper (Amnesty International Royaume-Uni)
États-Unis : une décision de la Cour suprême redonne espoir à Troy Davis (nouvelle, 18 août 2009)
USA: 'Unconscionable and unconstitutional’: Troy Davis facing fourth execution date in two years (rapport, 19 mai 2009)

Thème

Peine de mort 
Procès et systèmes juridiques 

Pays

États-Unis 

Région ou pays

Amériques 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

15 décembre 2014

Militante exemplaire, Maria Shongwe a surmonté un certain nombre d’obstacles auxquels sont confrontées de nombreuses femmes et jeunes filles en Afrique du Sud, notamment... Pour en savoir plus »

16 décembre 2014

Chelsea Manning purge une peine de 35 ans de prison pour avoir communiqué des informations confidentielles du gouvernement américain au site Internet Wikileaks. Depuis sa... Pour en savoir plus »

08 décembre 2014

Une démarche généreuse a transformé l’ouvrière chinoise Liu Ping en militante anticorruption acharnée. Liao Minyue, sa fille, raconte ce qui s’est passé.

 

Pour en savoir plus »
11 décembre 2014

Le commandant de sous-marin John Remø prenait soin de dissimuler toutes les preuves, cachant les vêtements de femme à la cave. Ce n’est qu’au bout de 30 ans que le... Pour en savoir plus »

12 décembre 2014

L’avocat Mohammed al Roken a été condamné à 10 ans d’emprisonnement en juillet 2013 à la suite d’une vague de répression contre les militants politiques et les... Pour en savoir plus »