Algérie. Un legs d'impunité : une menace pour l'avenir de l'Algérie

Algérie. Un legs d'impunité : une menace pour l'avenir de l'Algérie

Télécharger :
Index AI : MDE 28/003/2009
Date de publication : 28 août 2009
Catégorie(s) : Algérie

Selon des estimations officielles, quelque 200 000 personnes ont été tuées dans le cadre du conflit interne qui a ravagé l'Algérie dans les années 1990. Des milliers de personnes ont été victimes de disparition forcée après leur arrestation. D'autres ont été torturées. De nombreuses femmes ont été violées ou réduites à l'esclavage sexuel. Aujourd'hui, les forces de sécurité commettent toujours des violations des droits humains sans craindre de devoir rendre compte de leurs actes, en partie du fait d'un ensemble important de mesures d'amnistie qui ont institutionnalisé l'impunité. Des militants et des proches de victimes de disparition forcée continuent de réclamer vérité et justice en dépit des menaces dont ils font l'objet. Dans ce document, Amnesty International appelle le président algérien à abroger les lois qui renforcent l'impunité et à faire en sorte que des enquêtes soient ouvertes sur toutes les allégations de torture et de mauvais traitements.


Ce document est également disponible en :

Anglais :
Arabe: