Ukraine. Amnesty International se félicite des engagements pris par les autorités de lutter contre l'impunité des policiers pour les actes de torture et autres mauvais traitements et de respecter le principe de non-refoulement, mais déplore le rejet des recommandations relatives aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres

Ukraine. Amnesty International se félicite des engagements pris par les autorités de lutter contre l'impunité des policiers pour les actes de torture et autres mauvais traitements et de respecter le principe de non-refoulement, mais déplore le rejet des recommandations relatives aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres

Télécharger :
Index AI : EUR 50/003/2013
Date de publication : 20 mars 2013
Catégorie(s) : Ukraine

Le Conseil des droits de l'homme adopte les conclusions de l'examen périodique universel (EPU) sur l'Ukraine.


Ce document est également disponible en :

Anglais :