Royaume-Uni / Irlande du Nord. Amnesty déplore que le gouvernement soit revenu sur la promesse d'une enquête publique sur l'affaire Finucane

Royaume-Uni / Irlande du Nord. Amnesty déplore que le gouvernement soit revenu sur la promesse d'une enquête publique sur l'affaire Finucane

Télécharger :
Index AI : EUR 45/017/2011
Date de publication : 13 octobre 2011
Catégorie(s) : Royaume-Uni

Amnesty International déplore qu'Owen Paterson, le secrétaire d'État à l'Irlande du Nord, ait annoncé mercredi 12 octobre qu'il n'y aurait pas d'enquête publique sur l'homicide, datant de 1989, de Patrick Finucane, un avocat de Belfast, et regrette que les autorités britanniques ne souhaitent pas établir toutes les responsabilités dans cette affaire. Le secrétaire d'État à l'Irlande du Nord a déclaré devant le Parlement qu'il avait chargé un avocat chevronné, Desmond de Silva, de passer en revue l'ensemble des documents disponibles sur le cas de Patrick Finucane, dans le but de « livrer un compte-rendu public complet sur l'éventuelle implication dans le meurtre de Patrick Finucane de l'armée, de la police d'Irlande du Nord, des services de sécurité ou de tout autre organe dépendant du gouvernement du Royaume-Uni. »


Ce document est également disponible en :

Anglais :