Des demandeurs d'asile ouzbeks risquent d'être extradés d'Ukraine et du Kazakhstan

Des demandeurs d'asile ouzbeks risquent d'être extradés d'Ukraine et du Kazakhstan

Télécharger :
Index AI : EUR 04/002/2010
Date de publication : 6 juillet 2010
Catégorie(s) : Europe et Asie centrale

Amnesty International craint que l'Ukraine et le Kazakhstan n'intensifient leurs efforts pour renvoyer de force en Ouzbékistan des demandeurs d'asile. Un arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme a pourtant reconnu le 10 juin le risque de torture et de traitement inhumain ou dégradant encouru par toute personne soupçonnée d'infractions de droit commun détenue en Ouzbékistan. L'organisation appelle les autorités des deux pays à ne pas renvoyer de force des demandeurs d'asile vers l'Ouzbékistan où ils courent un réel danger de subir des actes de torture et autres atteintes graves aux droits humains et leur demande de les libérer immédiatement.


Ce document est également disponible en :

Anglais :
Ukrainien:
Espagnol :