Caucase du Sud : il faut sans délai adopter et mettre en œuvre une législation sur la violence domestique

Caucase du Sud : il faut sans délai adopter et mettre en œuvre une législation sur la violence domestique

Télécharger :
Index AI : EUR 04/002/2009
Date de publication : 28 septembre 2009
Catégorie(s) : Arménie, Azerbaïdjan, Europe et Asie centrale, Géorgie

Alors que la réunion sur la mise en œuvre de la dimension humaine de l'Organisation pour la sécurité et de la coopération en Europe (OSCE) doit traiter dans quelques jours la prévention de la violence contre les femmes, Amnesty International exhorte les gouvernements de l'Arménie, de l'Azerbaïdjan et de la Géorgie à faire de l'élimination de la violence domestique une de leurs priorités dans le domaine des droits humains. Même si certains gouvernements de la région ont réalisé quelques timides efforts pour aborder le problème de la violence au foyer, la législation, les mécanismes et les procédures existant actuellement dans ces pays sont insuffisants car ils ne donnent pas aux victimes de violences domestiques et sexuelles les moyens de saisir la justice ni de consulter les services de soins ou d'aide sociale et juridique qui leur permettraient d'agir et qui élimineraient cette violence.


Ce document est également disponible en :

Anglais :
Espagnol :