Cambodge. Il faut cesser de perturber les actions de la société civile et de restreindre la liberté d'expression et de réunion à l'approche du sommet de l'ANASE

Cambodge. Il faut cesser de perturber les actions de la société civile et de restreindre la liberté d'expression et de réunion à l'approche du sommet de l'ANASE

Télécharger :
Index AI : ASA 23/017/2012
Date de publication : 15 novembre 2012
Catégorie(s) : Cambodge

Nous, les organisations de la société civile soussignées, exhortons vivement les autorités cambodgiennes à mettre immédiatement un terme aux menaces et aux mesures d'intimidation et de harcèlement visant les organisateurs, les propriétaires des lieux de réunion et les personnes participant aux événements à l'initiative de la société civile dans la capitale cambodgienne, Phnom Penh, à la veille du 21e Sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) et du 7e Sommet de l'Asie de l'Est. Nous les prions instamment de respecter les droits fondamentaux à la liberté d'expression et de réunion, conformément aux obligations du Cambodge aux termes du droit constitutionnel et international, d'autant que nous redoutons fortement qu'elles ne durcissent la répression contre ces libertés fondamentales alors que se profilent les deux sommets.


Ce document est également disponible en :

Anglais :
Espagnol :