Uruguay. Il est du devoir des sénateurs de rendre la Loi de prescription nulle et de nul effet

Uruguay. Il est du devoir des sénateurs de rendre la Loi de prescription nulle et de nul effet

Télécharger :
Index AI : AMR 52/002/2010
Date de publication : 22 octobre 2010
Catégorie(s) : Uruguay

Le 22 octobre, Amnesty International a exhorté le Sénat uruguayen à approuver la proposition de loi qui rendrait nulle et de nul effet la Ley de Caducidad de la Pretensión Punitiva del Estado o Ley 15.848 (Loi de prescription), une loi d'amnistie.


Ce document est également disponible en :

Espagnol :