États-Unis. « C'est ici que je vais mourir ». Des enfants risquent la prison à perpétuité sans possibilité de libération

États-Unis. « C'est ici que je vais mourir ». Des enfants risquent la prison à perpétuité sans possibilité de libération

Télécharger :
Index AI : AMR 51/081/2011
Date de publication : 30 novembre 2011
Catégorie(s) : États-Unis

Aux États-Unis, en violation du droit international relatif aux droits humains, plus de 2 500 détenus purgent une peine d'emprisonnement à vie sans possibilité de libération pour des crimes commis lorsqu'ils avaient moins de 18 ans. Le présent rapport met en exergue les cas de trois de ces personnes, condamnées à la réclusion à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle, pour des crimes commis lorsqu'elles étaient mineures. Ces affaires expliquent pourquoi Amnesty International demande aux États-Unis de s'associer au reste du monde pour mettre fin à un châtiment qui est totalement incompatible avec les principes fondamentaux de la justice pour mineurs.


Ce document est également disponible en :

Espagnol :
Anglais :