Afrique du Sud : Amnesty International considère comme encourageantes les premières mesures prises pour renforcer les protections contre la torture, mais condamne le recours par la police à une force excessive et le non-respect des droits des réfugiés. Le Conseil des droits de l'homme adopte les conclusions de l'Examen périodique universel sur l'Afrique du Sud

Afrique du Sud : Amnesty International considère comme encourageantes les premières mesures prises pour renforcer les protections contre la torture, mais condamne le recours par la police à une force excessive et le non-respect des droits des réfugiés. Le Conseil des droits de l'homme adopte les conclusions de l'Examen périodique universel sur l'Afrique du Sud

Télécharger :
Index AI : AFR 53/005/2012
Date de publication : 21 septembre 2012
Catégorie(s) : Afrique du Sud

Amnesty International se félicite de ce que l'Afrique du Sud ait reconnu, lors de son Examen périodique universel (EPU), la nécessité de renforcer le cadre juridique visant à combattre la torture.


Ce document est également disponible en :

Anglais :