Éthiopie. La répression de manifestations musulmanes fait craindre des violations généralisées

Éthiopie. La répression de manifestations musulmanes fait craindre des violations généralisées

Télécharger :
Index AI : AFR 25/010/2012
Date de publication : 25 juillet 2012
Catégorie(s) : Éthiopie

Amnesty International est préoccupée par le sort de dizaines de manifestants musulmans arrêtés en Éthiopie au mois de juillet. Ces interpellations se sont déroulées sur fond de protestations contre les restrictions que le gouvernement ferait peser sur la liberté de religion dans le pays. Les personnes détenues risquent de subir des actes de torture et d'autres mauvais traitements, et de nombreux passages à tabac ont déjà été signalés. Certaines personnes sont détenues au secret, souvent dans des lieux inconnus, et privées de tout contact avec leur famille depuis leur arrestation. Par ailleurs, Amnesty International s'inquiète des multiples informations indiquant que des manifestants ont été battus lors des rassemblements et faisant état d'autres circonstances dans lesquelles de nombreux manifestants ont été blessés parce que la police a eu recours à une force excessive au moment de procéder à des interpellations ou de disperser la foule.


Ce document est également disponible en :

Anglais :