Guinée équatoriale. Un défenseur des droits humains arrêté à tort. Wenceslao Mansogo Alo

Guinée équatoriale. Un défenseur des droits humains arrêté à tort. Wenceslao Mansogo Alo

Télécharger :
Index AI : AFR 24/004/2012
Date de publication : 2 mars 2012
Catégorie(s) : Guinée équatoriale

Un défenseur des droits humains et militant politique équato-guinéen a été arrêté sur la base d'accusations mensongères en raison de son travail de défense des libertés fondamentales et ses activités politiques. Wenceslao Mansogo Alo, médecin spécialisé en gynécologie-obstétrique, a été interpellé le 9 février et accusé d'avoir mutilé le corps d'une patiente décédée alors qu'il l'opérait. Une autopsie a confirmé qu'il n'y a eu aucune mutilation et que la femme était morte d'une crise cardiaque.


Ce document est également disponible en :

Anglais :
Espagnol :