Document - �GYPTE. Craintes pour la s�curit� / Usage excessif de la force


ACTION URGENTE

DOCUMENT PUBLIC Index AI : MDE 12/032/2007 – ÉFAI

18 septembre 2007


Action complémentaire sur l'AU 202/07 (MDE 12/025/2007, 7 août 2007) - Craintes pour la sécurité / Usage excessif de la force


ÉGYPTE Plusieurs centaines de migrants, de demandeurs d’asile et de réfugiés venant du Soudan et d’autres pays d’Afrique sub-saharienne



Le 16 septembre, les forces de sécurité égyptiennes ont tué un homme qui tentait de traverser la frontière pour entrer en Israël. La victime, un homme de nationalité érythréenne semble-t-il, a manifestement été abattue dans le dos. Plusieurs autres Érythréens qui tentaient de traverser la frontière avec lui ont été arrêtés.


Selon le Code de conduite des Nations unies pour les responsables de l'application des lois et les Principes de base des Nations unies sur le recours à la force et l'utilisation des armes à feu par les responsables de l'application des lois, les membres des forces de sécurité égyptiennes, en particulier la police des frontières, ne devraient utiliser la force meurtrière que lorsque leurs propres vies sont en danger immédiat et qu'il n'existe aucun autre moyen de les protéger.



INFORMATIONS GÉNÉRALES


Des milliers de migrants, de réfugiés et de demandeurs d’asile, venant principalement du Soudan et de l’Érythrée ainsi que d’autres pays de l'Afrique sub-saharienne, tentent chaque année d'atteindre Israël en passant par l'Égypte. Leur nombre ne fait qu'augmenter ; selon le ministre israélien de l'Intérieur, Meir Sheetrit, environ 300 personnes tentent actuellement d'entrer en Israël chaque semaine.


Au cours du seul mois de juillet 2007, les raids effectués par les forces de sécurité égyptiennes dans la région frontalière entre l'Égypte et Israël auraient mené à l'arrestation de plus de 230 migrants, soudanais pour la plupart, qui tentaient de traverser la frontière sans autorisation officielle. Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), deux à trois millions de migrants, dont des milliers de réfugiés, vivent actuellement en Égypte. Ils viennent en majorité du Soudan. Israël exerce des pressions sur l'Égypte afin que diminue le nombre de migrants entrant sur son territoire.


ACTION RECOMMANDÉE : dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après (en arabe, en français ou dans votre propre langue) :

- déclarez-vous préoccupé par la mort d’un Érythréen abattu le 16 septembre par les forces de sécurité égyptiennes alors qu’il tentait de traverser la frontière pour gagner Israël, et appelez les autorités à diligenter une enquête approfondie et impartiale ;

- rappelez aux autorités que les membres des forces de sécurité égyptiennes, en particulier la police des frontières, ne doivent utiliser la force meurtrière que lorsque leurs propres vies sont en danger immédiat.


APPELS À :


Président de la République arabe d’Égypte
H.E. Mohammad Hosni Mubarak

President of the Arab Republic of Egypt

'Abedine Palace

Cairo, Égypte

Fax : +20 2 2390 1998

Courriers électroniques : webmaster@presidency.gov.eg

Formule d'appel : Your Excellency, / Monsieur le Président,


Ministre de l’Intérieur :
General Habib Ibrahim El Adly

Minister of the Interior

25 Al-Sheikh Rihan Street

Bab al-Louk

Cairo, Égypte

Fax : +20 2 279 0682

Courriers électroniques : moi@idsc.gov.eg

Formule d'appel : Dear Minister, / Monsieur le Ministre,


COPIES aux représentants diplomatiques de l’Égypte dans votre pays.


PRIÈRE D'INTERVENIR IMMÉDIATEMENT. APRÈS LE 30 OCTOBRE 2007, VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE SECTION S'IL FAUT ENCORE INTERVENIR. MERCI.