Document - États-Unis. Agissez pour Mohamed al Qahtani, détenu à Guantánamo

ÉTATS-UNIS

AGISSEZ POUR MOHAMED AL QAHTANI

DÉTENU À GUANTÁNAMO


CONTRE LE TERRORISME : LA JUSTICE




AMNESTY INTERNATIONAL

Document public

Index AI : AMR 51/124/2008

ÉFAI


Décembre 2008



MOHAMED AL QAHTANI

RESSORTISSANT SAOUDIEN




« La menace de la peine de mort et le choc des accusations […]ont eu un effet désastreux sur l'état physique et mental de Mohamed al Qahtani, déjà très affaibli.Je crains qu'il ne survive pas à Guantánamo. »

L'avocat américain de Mohamed al Qahtani, 16 mai 2008



Mohamed al Qahtani est à Guantánamo depuis février 2002.À partir d'août 2002 et pendant six mois environ, il s'est vu imposer un isolement extrême et infliger des actes de torture tels que la privation de sommeil, l'exposition à des musiques très fortes et à des lumières vives ou le port prolongé d'une cagoule. Il a été menacé par des chiens et maintenu dans des positions douloureuses. Il a subi diverses formes d'humiliation et des interrogatoires durant vingt heures d'affilée. Il a rapidement manifesté des signes de grande détresse psychologique. L'implication de professionnels de la santé dans ces mauvais traitements l'a rendu méfiant vis-à-vis des médecins.


Mohamed al Qahtani aurait apparemment tenté de se suicider après avoir été inculpé de crimes passibles de la peine de mort en février 2008.Les charges retenues contre lui ont été abandonnées en mai 2008 et il a été remis en détention pour une durée indéterminée, mais il peut être à nouveau poursuivi.






AGISSEZ !


Exhortez les autorités américaines :

-à veiller à ce qu'une enquête indépendante soit menée sur les actes de torture et les autres mauvais traitements subis par Mohamed al Qahtani et à ce que les responsables présumés soient traduits en justice ;

-à libérer Mohamed al Qahtani, sauf si de nouvelles accusations sont rapidement retenues contre lui et s'il est jugé de manière équitable par une juridiction fédérale ne considérant pas comme des preuves les informations obtenues sous la torture ou par d'autres mauvais traitements.



Envoyez vos appels au président :

President

The White House

1600 Pennsylvania Avenue

Washington, DC 20500,

ÉTATS-UNIS

Formule d'appel : Dear Mr President, / Monsieur le Président,


etau Procureur général :

Attorney General

U.S. Department of Justice

950 Pennsylvania Avenue, NW

Washington, DC 205 30-0001,

ÉTATS-UNIS

Formule d'appel : Dear Attorney General, / Monsieur le Procureur général,