Document - Soudan. Libération d'un jeune militant. Ussamah Mohammed

Soudan. Libération d'un jeune militant. Ussamah Mohammed

Informations complémentaires sur l’AU 203/12, AFR 54/041/2012 - Soudan 23 août 2012

ACTION URGENTE

SOUDAN. LIBÉRATION D'UN JEUNE MILITANT

Les Services nationaux de la sûreté du Soudan (NSS) ont libéré le jeune militant soudanais Ussamah Mohammed le 16 août dernier, au bout de huit semaines de détention.

Ussamah Mohammed a été arrêté le 22 juin 2012 par les NSS à Khartoum, la capitale du pays, quelques heures après avoir critiqué le gouvernement dans un enregistrement vidéo diffusé sur la chaîne télévisée Al Jazeera. Après avoir été détenu par les NSS, cet homme a été transféré vers la prison de Kober et incarcéré dans l'aile des prisonniers politiques. Pendant sa détention, il n'a pas été inculpé et n'a pas eu le droit de s'entretenir avec un avocat. Amnesty International le considérait comme un prisonnier d'opinion, incarcéré seulement pour avoir exercé son droit à la liberté d'expression. L'organisation a des raisons de penser qu'il a subi des actes de torture et d'autres mauvais traitements en détention. Il aurait notamment été sévèrement frappé aux poignets, dans le dos et au visage.

Ussamah Mohammed a exprimé sa gratitude envers tous les militants qui ont fait campagne en sa faveur.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n'est requise.

Ceci est la première mise à jour de l'AU 203/12. Pour plus d'informations : http://amnesty.org/fr/library/info/AFR54/032/2012/fr.

Nom : Ussamah Mohammed

Genre : homme

Informations complémentaires sur l'AU 203/12, AFR 54/041/2012, 23 août 2012

image1.png