Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Communiqués de presse

12 février 2013

D’anciens responsables des services de renseignements italiens ont été condamnés dans l’affaire Abu Omar


La cour d’appel de Milan a statué que deux anciens hauts responsables des services secrets italiens ainsi que trois agents étaient impliqués dans l’enlèvement du ressortissant égyptien Abu Omar.

Les deux hauts responsables ont été condamnés à 10 et neuf ans d’emprisonnement, et une peine de six ans d’emprisonnement a été infligée à chacun des trois agents. Les cinq hommes ont été condamnés collectivement à payer un million d’euros de dédommagements à Abu Omar et 500 000 euros à son épouse.

Abu Omar, ressortissant égyptien qui résidait en Italie, avait été enlevé dans une rue de Milan en février 2003 avant d’être transféré illégalement par l’Agence centrale du renseignement (CIA), de l’Italie vers l’Égypte, où il a été détenu au secret et aurait été torturé. Son enlèvement en Italie s’est poursuivi par une disparition forcée.

« Les secrets d’État ne devrait jamais être invoqués pour décharger les gouvernements, et en particulier leurs responsables des renseignements, de leur responsabilité en cas de graves violations des droits humains telles que celles-ci », a déclaré Julia Hall, spécialiste du contre-terrorisme en lien avec les droits humains à Amnesty International.

« Si un appel est de nouveau interjeté, la justice italienne devra faire savoir sans équivoque que lorsqu’une personne - membre ou non des services secrets – commet des violations des droits humain, un gouvernement ne peut la protéger en proclamant que des révélations mettraient la sécurité du pays en danger. »

« Dans cette affaire, l’enlèvement suivi de la « restitution » et de la disparition forcée d’Abu Omar constituaient des crimes et non des secrets relevant de la sûreté de l’État, et ceux qui en sont responsables doivent être jugés. »

Le 1er février 2013, la Cour d’appel de Milan avait condamné trois anciens responsables de la CIA pour l’enlèvement d’Abu Omar.

Index AI : PRE01/073/2013
Région ou pays Europe et Asie centrale
Pays Italie
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress