Communiqués de presse

Mercredi 10 mars 2010

Le gouvernement srilankais doit cesser de harceler journalistes et militants et prendre des mesures contre ceux qui les menacent, ont indiqué ce mercredi 10 mars dans une déclaration conjointe Human Rights Watch et Amnesty International.

Mercredi 10 mars 2010

Amnesty International a accusé le gouvernement azerbaïdjanais d’étouffer l’opposition, après qu'un tribunal eut rejeté le recours formé par deux blogueurs contre leur déclaration de culpabilité, fondée sur des accusations de « houliganisme » forgées de toutes pièces.

Mercredi 10 mars 2010

Amnesty International exhorte le Myanmar à annuler une nouvelle loi qui interdit à tous les prisonniers politiques, dont la lauréate du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, maintenue en résidence surveillée, d’appartenir à un parti politique à l’approche des élections nationales.

Lundi 8 mars 2010

Au Cambodge, les victimes de viol n'ont qu'un accès limité à la justice ainsi qu'aux services de santé et d'accompagnement psychologique, a déclaré Amnesty International dans un rapport rendu public ce lundi 8 mars 2010, alors que les viols de femmes et de jeunes filles semblent en augmentation dans ce pays.

Lundi 8 mars 2010

Amnesty International rend publics lundi 8 mars deux rapports concernant des régions différentes du monde, dans lesquels elle montre que discrimination fondée sur le genre et préjugés empêchent les victimes de viols et de violences sexuelles d'obtenir justice.

Lundi 8 mars 2010

Amnesty International estime que le fait de créer des internats pour les enfants roms et de « les détacher progressivement de leur mode de vie actuel dans les campements » serait discriminatoire et constituerait une atteinte flagrante au mode de vie des Roms.

Lundi 8 mars 2010

Deux organisations internationales de défense des droits humains, Amnesty International et Human Rights Watch, ont exhorté ce 8 mars les autorités argentines à permettre que deux jeunes filles de 15 ans victimes de viol puissent bénéficier d'un avortement pratiqué dans des conditions sûres.

Vendredi 5 mars 2010

Amnesty International a déclaré qu’elle était fortement opposée à tout retrait ou réduction de la force de maintien de la paix des Nations unies en République démocratique du Congo (RDC), après que le gouvernement eut demandé que la force de l'ONU présente dans le pays, la MONUC, ait quitté le pays d’ici juin 2011.

Vendredi 5 mars 2010

Amnesty International a demandé ce vendredi 5 mars 2010 aux autorités égyptiennes de libérer immédiatement et sans condition un blogueur et prisonnier d'opinion passible d'une peine de neuf ans et demi d'emprisonnement pour avoir mis en ligne un article dénonçant le népotisme au sein des forces armées.

Jeudi 4 mars 2010

Ce jeudi 4 mars 2010, Amnesty International a accusé les autorités mexicaines de se servir abusivement du système judiciaire afin de placer en détention trois dirigeants d'un mouvement qui proteste contre les tarifs élevés de l'électricité dans l'État de Campeche, dans l'est du pays.