Communiqués de presse

Lundi 6 décembre 2010

Le gouvernement malaisien doit immédiatement mettre fin à la pratique de la bastonnade, sanction qui se traduit chaque année par des actes de torture et des mauvais traitements systématiques infligés à des milliers de personnes, qui en gardent des séquelles physiques et psychologiques permanentes, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport rendu public le 6 décembre.

Lundi 6 décembre 2010

Amnesty International demande aux forces de sécurité de Côte d'Ivoire d'assurer la protection des civils, alors qu'au moins 20 personnes ont été abattues dans le cadre d'une série de violences au lendemain de l'élection présidentielle contestée.

Vendredi 3 décembre 2010

Amnesty International a fermement condamné vendredi 3 décembre la déclaration du ministre irakien de l’Intérieur en faveur de l’exécution rapide de 39 membres présumés d’al Qaïda, qui ont été exhibés devant des journalistes, menottés et vêtus de combinaisons orange.

Jeudi 2 décembre 2010

Le gouvernement du Zimbabwe doit de toute urgence enquêter sur les décès de nouveaux-nés survenus dans un campement qu'il a installé afin de reloger les personnes jetées à la rue dans le cadre du programme d'expulsions forcées massives mis en œuvre il y a cinq ans, écrit Amnesty International dans un rapport rendu public jeudi 2 décembre.

Jeudi 2 décembre 2010
Amnesty International condamne le raid armé mené par la gendarmerie, force paramilitaire, contre le siège d’un parti de l’opposition le 1er décembre dans la ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire, qui a fait au moins quatre morts et plusieurs blessés.
Mercredi 1 décembre 2010

Amnesty International demande à la République centrafricaine d'arrêter le président soudanais Omar el Béchir, recherché par la justice internationale, et de le livrer à la Cour pénale internationale (CPI), s'il concrétise le projet de se rendre dans le pays mercredi 1er décembre.

Mercredi 1 décembre 2010

Khadijeh Jahed (également appelée Shahla), la femme « temporaire » d'un célèbre footballeur iranien, a été exécutée. Amnesty International a vivement critiqué les autorités iraniennes mercredi 1er décembre pour cette exécution, qui a eu lieu tôt le matin à la prison d'Evin, à Téhéran.

Mercredi 1 décembre 2010

Un câble diplomatique divulgué corrobore les conclusions issues de clichés publiés cette année par Amnesty International qui montraient que l'armée américaine avait procédé à un tir de missile dans le sud du Yémen en décembre 2009, tuant plusieurs dizaines d'habitants.

Mardi 30 novembre 2010

Amnesty International appelle les autorités iraniennes à annuler immédiatement l'exécution de Shahla Jahed, la femme temporaire d'un célèbre joueur de football iranien.

Mardi 30 novembre 2010
Amnesty International a appelé mardi 30 novembre les autorités égyptiennes à enquêter de manière exhaustive sur les homicides, les violences et autres atteintes aux droits humains qui ont entaché le premier tour des élections législatives dimanche 28 novembre.