Communiqués de presse

Mardi 4 janvier 2011

Amnesty International demande la libération immédiate de trois militants de l'opposition russes, arrêtés à Moscou pour avoir pris part à un rassemblement pacifique et autorisé prônant la liberté de réunion, et condamnés à des peines de détention administrative.

Dimanche 2 janvier 2011

À la veille du retour en Côte d'Ivoire, lundi 3 janvier 2011, des médiateurs désignés par la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Amnesty International lance un appel aux responsables de cette organisation sous-régionale pour qu'elle place le respect et la protection des droits humains au cœur de leurs efforts de sortie de crise.

Lundi 27 décembre 2010

Amnesty International appelle les tribunaux de Moscou à annuler la condamnation prononcée lundi 27 décembre contre l'important homme d'affaire Mikhaïl Khodorkovski pour blanchiment d'argent, car son procès était inéquitable et semble-t-il motivé par des considérations politiques.

Vendredi 24 décembre 2010

Amnesty International salue la volonté du Conseil des droits de l'homme de réagir face à l’urgence de la situation en matière de droits humains en Côte d’Ivoire, mais déplore qu’il ait manqué l’occasion d’utiliser tous les moyens à sa disposition pour prévenir de nouvelles violations des droits humains et exactions.

Vendredi 24 décembre 2010

Amnesty International a appelé vendredi 24 décembre les autorités iraniennes à annuler l’exécution imminente d’un étudiant en droit fixée au 26 décembre, et à commuer la peine de mort prononcée à l’encontre de cet homme.

Vendredi 24 décembre 2010

La peine de prison à perpétuité prononcée contre Binayak Sen par un tribunal de l'État indien du Chhattisgarh bafoue les normes internationales d'équité des procès et risque de raviver les tensions dans une région en conflit, a déclaré Amnesty International vendredi 24 décembre.

Jeudi 23 décembre 2010

La loi sur les médias récemment adoptée par la Hongrie imposera des restrictions potentiellement très étendues sur la liberté d’expression, a indiqué Amnesty International jeudi 23 décembre.

Jeudi 23 décembre 2010

Amnesty International demande aux autorités turkmènes de lever immédiatement la suspension des activités du principal opérateur de téléphonie mobile du pays jusqu’à ce que des dispositions puissent être prises pour fournir un service de remplacement permettant aux abonnés d’accéder aux sites Internet indépendants.

Mercredi 22 décembre 2010

Amnesty International demande au gouvernement bangladais d'ouvrir immédiatement une enquête sur les allégations selon lesquelles un député du Parti nationaliste du Bangladesh, parti appartenant à l'opposition, a été torturé alors qu'il était en garde à vue.

Mardi 21 décembre 2010

Des témoins oculaires ont dit à Amnesty International que les enlèvements, les disparitions et les mauvais traitements physiques se multiplient à mesure que la violence post électorale s'amplifie en Côte d'Ivoire.