Communiqués de presse

Lundi 15 septembre 2014

Les candidats à l’élection présidentielle doivent profiter de l’occasion qui leur est offerte pour mettre en valeur les droits humains et traiter la question des violations de ces droits dont sont toujours victimes les citoyens boliviens, a déclaré Amnesty International lundi 15 septembre lors de la publication d’une lettre ouverte aux cinq candidats en lice pour le scrutin du 12 octobre.

Vendredi 12 septembre 2014

Les autorités égyptiennes doivent libérer les militants arrêtés uniquement pour avoir défilé contre la loi répressive relative aux manifestations, et qui doivent comparaître en justice samedi 13 septembre, a déclaré Amnesty International.

Vendredi 12 septembre 2014

L’arrestation vendredi 12 septembre des auteurs présumés de la tentative d’assassinat contre Malala Yousafzai offre aux autorités pakistanaises une occasion importante d’améliorer leur bilan peu reluisant en matière de protection des défenseurs des droits humains.

Vendredi 12 septembre 2014

Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International, sera à New York pour la 69e session de l’Assemblée générale des Nations unies, du 26 au 30 septembre.

Jeudi 11 septembre 2014

Les centaines d’arrestations arbitraires, les récits de torture et d’autres mauvais traitements, les restrictions drastiques des droits à la liberté d’expression et de réunion pacifique, et les procès iniques devant des tribunaux militaires contribuent à créer un climat de peur en Thaïlande, sans qu’aucun signe de répit ne soit perceptible, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport rendu public jeudi 11 septembre.

Mercredi 10 septembre 2014

Yahya Jammeh, le président de la Gambie, ne doit pas signer un nouvel amendement du Code pénal prévoyant de punir par l’emprisonnement à perpétuité l’« homosexualité avec circonstances aggravantes », ont déclaré Amnesty International et Human Rights Watch mercredi 10 septembre. Une telle mesure intensifierait encore le climat de peur dont souffrent les lesbiennes, gays et personnes bisexuelles, transgenres ou intersexuées (LGBTI) en Gambie.

Mercredi 10 septembre 2014

Une frappe aérienne menée par les forces de l’OTAN et des États-Unis dans l’est de l’Afghanistan aurait tué 14 civils, dont deux enfants. Il est urgent que des enquêtes transparentes soient menées sur les opérations des troupes étrangères qui causent des victimes civiles, afin qu’elles obtiennent justice.

Mercredi 10 septembre 2014

Les autorités du Myanmar doivent cesser de persécuter sans fin un militant des droits humains bien connu qui comparaît de nouveau jeudi 11 septembre devant le tribunal, a déclaré Amnesty International, alors qu’il a déjà été condamné à près de 10 ans d’emprisonnement pour avoir participé à une veillée à la bougie, entre autres « infractions ».

Mardi 9 septembre 2014

Une enquête impartiale doit être ouverte rapidement sur la mort d’au moins six manifestants tués par les forces de sécurité gouvernementales à Sanaa, la capitale du Yémen, a déclaré Amnesty International.

Lundi 8 septembre 2014

Kiev – Lors d’une rencontre avec le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk lundi 8 septembre, le secrétaire général d’Amnesty International Salil Shetty a exhorté le gouvernement ukrainien à mettre fin aux atteintes aux droits humains et aux crimes de guerre commis par les bataillons d’engagés volontaires agissant aux côtés des forces armées ukrainiennes régulières.