Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Communiqués de presse

28 février 2011

Viêt-Nam. Les autorités doivent libérer Nguyen Dan Que

Amnesty International demande la libération immédiate du médecin Nguyen Dan Que, militant politique et défenseur des droits humains qui a été arrêté samedi 26 février par le service d'enquête de la police de Ho Chi Minh-Ville.

Selon un média officiel, les autorités vietnamiennes ont indiqué que cet homme avait été pris « en flagrant délit de détention et de distribution de documents » appelant au renversement du gouvernement. La police a saisi les documents en question ainsi qu'un ordinateur à son domicile. L'article 79 de la section du Code pénal de 1999 relative à la sécurité nationale prévoit entre cinq ans d'emprisonnement et la réclusion à perpétuité, voire la peine de mort, pour « renversement » de l'État.

« Amnesty International est choquée d'apprendre que Nguyen Dan Que a été de nouveau arrêté, a déclaré Donna Guest, directrice adjointe du programme Asie et Pacifique d'Amnesty International. Nguyen Dan Que défend avec ardeur et pacifisme les droits humains et la liberté de parole, et il en a payé le prix fort, notamment en passant près de 20 ans en prison.

« Selon certains médias, son arrestation pourrait être liée à une déclaration qu'il a faite la semaine dernière : en effet, il a appelé le peuple à se soulever contre le gouvernement, en évoquant les mouvements démocratiques d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Le fait que son arrestation ait eu lieu le jour même où il a publié dans le Washington Post un article critiquant la position du gouvernement en matière de droits humains n'est, semble-t-il, pas non plus une coïncidence », a ajouté Donna Guest.

« Nguyen Dan Que n'a jamais eu recours à la violence et ne l'a jamais prônée. Les autorités doivent sans délai mettre un terme aux mesures draconiennes visant à museler les dissidents pacifiques, mesures qui ont abouti à l'incarcération de plus de 20 militants au cours des 12 derniers mois. Amnesty International demande la libération immédiate de Nguyen Dan Que », a conclu Donna Guest.

Complément d'information

Nguyen Dan Que a déjà été considéré comme un prisonnier d'opinion par Amnesty International à trois reprises. Il est devenu membre international de l'organisation en janvier 1990. Il a été incarcéré trois fois auparavant et a passé au total près de 20 années en prison.

En juillet 2004, Amnesty International a consacré le document suivant à l'engagement de longue date de Nguyen Dan Que en faveur des droits humains :
http://www.amnesty.org/fr/library/asset/ASA41/019/2004/fr/5981dc6f-d59c-11dd-bb24-1fb85fe8fa05/asa410192004fr.pdf.

Index AI : PRE01/089/2011
Région ou pays Asie - Pacifique
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress